15 Juin 2018

Angola: Le sanctuaire de Muxima classé zone touristique du pays

Luanda — La ministre angolaise de la Culture, Carolina Cerqueira, a indiqué dans la municipalité de Quissama, à Luanda, que la requalification de la localité et du sanctuaire de Muxima ainsi que la construction de la basilique transformerait l'espace en une zone touristique.

La gouvernante qui a tenu ces propos à l'issue de la présentation du projet de requalification de Muxima et des environs par le cabinet des travaux spéciaux (GOE), attend que le projet se matérialise pour attirer les touristes religieux, créer les postes d'emplois et transmettre la visibilité de la spiritualité de l'âme des angolais.

Selon elle, cet exercice d'écoute des propositions de la population de Quissama relativement au programme intégré, sera bien apprécié par la commission.

Situé à la marge du fleuve Kwanza, dans la municipalité de Quissama, le lieu a été occupé par les portugais en 1589 lequel dix ans après, a servi de construction d'une forteresse et de l'église « Nossa Senhora da Conceição » également connue sous le nom de "Mamã Muxima".

Angola

Les chasseurs tuent 42 éléphants en 18 mois à Cuando Cubango

Quarante-deux éléphants ont été tués par des braconniers dans les… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.