16 Juin 2018

Togo: Mystérieuse disparition de deux jeunes élèves du CEG Djagblé depuis cinq mois

Ils ont pour noms, Koffi Gnakpo et Koffi Setodji. Selon des informations, ces deux jeunes élèves âgés respectivement de 18 ans et de 16 ans en classe de 3ème et de 5ème au CEG de Djagblé, sont portés disparus depuis déjà cinq mois et n'ont plus fait signe de vie jusqu'alors.

Selon des informations communiquées au MMLK (Mouvement Martin Luther King) du pasteur Edoh Komi, par les parents de ces jeunes gens qui sont des amis, « ils ne sont plus revenus de l'école depuis le 31 janvier dernier ».

Une information également confirmée par un des enseignants de leur école. Et toutes les démarches entreprises par les deux familles n'ont guère abouti à avoir les traces de leurs enfants.

« Aujourd'hui, y a-t-il encore espoir de les retrouver vivants ? Les autorités seraient-elles informées ? Si oui, qu'est ce qu'elles ont pu faire après avoir été informées de la disparition des deux élèves ? », ce sont là des interrogations du Mouvement.

Supposons que cette disparition aie lieu dans un autre pays, l'information aurait circulé longtemps tant sur les médias nationaux internationaux voire les réseaux sociaux. Au delà, les instructions officielles auraient été données pour lancer les recherches et des conclusions seraient déjà présentées.

En tout cas, pour le MMLK, ces « deux élèves, c'est une partie de la nation Togolaise, c'est la population togolaise qui est réduite de deux ». Ceci nécessite dès lors que les autorités togolaises s'en préoccupent et s'investissent dans des démarches pour les retrouver si possible.

Togo

Elections - L'opposition continuera de manifester malgré la répression

Au Togo, la tension ne cesse de monter après la décision de la Commission électorale nationale… Plus »

Copyright © 2018 Télégramme228. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.