16 Juin 2018

Nigeria: Mondial 2018 - Les Super Eagles prêts à déjouer les pronostics

Photo: Africa Top Sport
Nigeria vs Croatie

Les Super Eagles affronteront la Croatie lors de la première journée du groupe D du Mondial 2018. Face à la Croatie, ce samedi à Kaliningrad, le Nigeria n'aura pas les faveurs des pronostiqueurs. Les trois matchs de préparation disputés par les Super Eagles ont même de quoi inquiéter. Mais plus jeune équipe du tournoi, le Nigeria mise davantage sur sa fraicheur que sur ses dernières performances.

« Nous sommes prêts, nous nous sommes bien préparés, assure John Obi Mikel, le plus expérimenté des 23 Nigérians présents au Mondial 2018. Il n'y a eu aucun problème ou souci durant la préparation. Il y a eu de la discipline durant les stages. Et l'unité règne depuis le premier jour ».

En effet, la sélection de Gernot Rohr est à la recherche d'un succès depuis 4 rencontres puisque cette dernière, accrochée par la RDC(1-1), s'est inclinée devant la Serbie (0-2), l'Angleterre (1-2) et la République Tchèque (0-1). Le Nigéria n'a pas préparé au mieux ce Mondial 2018 et son moral sera miné par cette série de mauvais résultats. La Croatie n'est pas l'adversaire idéal pour se relancer...

« On n'aime jamais perdre des matches amicaux, admet Gernot Rohr. Mais j'ai vu ce que je voulais voir durant ces rencontres. Et je suis content d'avoir constaté que mes joueurs étaient prêts physiquement. Et j'ai vu tout le monde jouer, les 23. C'est plus important que de faire des bons résultats durant la préparation ».

Le Nigeria a souvent obtenu de bons résultats contre les équipes européennes à la Coupe du Monde. En onze rencontres, les Super Eagles ont enregistré cinq victoires, pour cinq défaites et un match nul. Avec une moyenne d'âge de 25,5 ans, le Nigeria a l'équipe la plus jeune du tournoi.

« Je ne pense pas que ce sera un problème, relativise John Obi Mikel. Dans un tournoi comme celui-là, on ne sait jamais... Parfois, c'est vrai que l'expérience compte.

Parfois, la jeunesse est utile. Les joueurs débordent d'énergie et ont beaucoup à prouver. Ils n'ont jamais évolué à ce niveau par le passé. Donc, je pense que ça nous aidera, même si ça pourrait être un problème. Mais on fonctionne comme ça depuis un an, un an et demi. »

Et ça a permis au Nigeria de brillamment se qualifier pour la phase finale. « Peut-être que cette Coupe du monde arrive un peu tôt pour eux, souligne d'ailleurs Gernot Rohr. Je pense qu'ils seront prêts pour celle de 2022. Cette édition 2018 sert aussi à apprendre ».

On l'a vu, le Nigeria n'a pas réussi ses matchs de préparation. Mais si les défaites ne font jamais plaisir, cette situation sert paradoxalement les desseins du sélectionneur.

Quoi de mieux qu'une défaite pour remobiliser ses troupes, et leur faire comprendre qu'il reste du travail. Même la pression démentielle exercée par les dizaines de millions de supporters nigérians ne semble pas inquiéter Rohr et son protégé.

« Cette pression, nous la subissons tout le temps. Je suis sûr que nous allons rendre les Nigérians heureux. Nous avons une équipe jeune, rappelle le technicien germano-français. Si vous jetez un œil au classement FIFA, vous verrez qu'on est 47e [48e, Ndlr].

La Croatie est bien mieux classée que nous, tout comme les autres équipes, l'Islande et l'Argentine. Donc, nous sommes censés finir derniers du groupe, normalement. C'est pour ça que nous sommes humbles et restons modestes. Mais nous sommes ambitieux ».

Nigeria

FIFA - Vers de nouvelles sanctions pour le Nigéria ?

Gianni Infantino, le président de la FIFA a averti vendredi le Nigeria de possibles sanctions si l'ordre n'est… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Africa Top Sports. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.