16 Juin 2018

Afrique: La Banque mondiale note une augmentation économique dynamique d'ici à 2020

La croissance dans les marchés émergents et les économies en développement devrait atteindre 4.5 % en 2018, avant de se stabiliser à 4.7 % en 2019 et 2020, selon l'institution financière mondiale.

« La reprise cyclique dans les régions comprenant un grand nombre de pays exportateurs de produits de base devrait se poursuivre à court terme, avant d'arriver à maturité dans les deux prochaines années.

Une croissance robuste devrait se maintenir dans les régions comprenant un grand nombre de pays importateurs de produits de base », assure la Banque mondiale (BM), dans un contexte d'affaiblissement de la croissance du commerce international et d'un resserrement des conditions de financement.

D'après les projections, la croissance régionale se consolidera pour atteindre 3,1 % en 2018 et 3,5 % en 2019, mais restera en deçà de sa moyenne de long terme. Au Nigeria, où le faible niveau d'investissements continue de peser sur l'expansion du secteur non pétrolier, le taux de croissance s'établira à 2,1 % cette année, et à 2,2 % l'année prochaine.

L'Angola devrait afficher une croissance de 1,7 % cette année et de 2,2 % l'année prochaine, à la faveur d'une disponibilité accrue de devises, de la hausse de la production de gaz naturel et d'un regain d'optimisme de la part des entreprises.

Pour l'Afrique du Sud, où la reprise de la confiance des entreprises et de la population est propice à l'augmentation des investissements et des dépenses de consommation, on anticipe une croissance de 1,4 % en 2018 et de 1,8 % en 2019.

« L'expansion de la production minière et la stabilité des prix des métaux devraient stimuler l'activité des pays exportateurs. Dans les pays pauvres en ressources naturelles, l'amélioration des conditions agricoles et la progression des investissements dans l'infrastructure devraient permettre à la croissance de rester vigoureuse », souligne la BM.

Après avoir atteint un taux de 3.1 % en 2017 et 2018, la croissance mondiale devrait fléchir dans les deux prochaines années, à mesure que les banques centrales éliminent leurs dispositifs d'après-crise et que la reprise dans les pays exportateurs de produits de base arrive à maturité, estime l'institution financière.

Afrique

Le continent se dote de sa première monnaie numérique

Basée à Genève (Suisse), la fondation AFRO qui regroupe d'experts en cryptomonnaie,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.