16 Juin 2018

Cote d'Ivoire: Maladie du cacao - 65 ha de cacaoyers infectés par le swollen shoot seront abattus à Alépé

Le swollen shoot, maladie du cacao, continue de sévir dans le département d'Alépé. Particulièrement dans les localités d'Anokro, Aboisso-Comoé, Nianda, Ingrakon, Monnekoi, Tebikoi, Danguira et Mafia.

Pour lutter contre cette maladie, 65 ha de cacaoyers infectés seront coupés au plus tard à la fin du mois de novembre prochain. Cette information a été donnée le 15 juin, dans les locaux de la zone Anader (Agence nationale d'appui au développement rural) d'Alépé par Anselme Kanhon, technicien spécialisé en cultures pérennes.

Pour réussir cette opération dénommée programme d'intensification d'arrachage des pieds infectés (d'autres arrachages ont déjà eu lieu) par le swollen shoot, les dix conseillers agricoles du café-cacao de ladite zone ont été instruits sur les différentes composantes de ce programme.

Ils ont été par ailleurs conseillés, pour la réussite de cet autre programme, d'impliquer toutes les autorités villageoises des localités concernées, de faire des réunions de sensibilisation et, surtout, de mettre en place des points focaux de lutte contre le swollen shoot.

Anselme Kanhon a saisi cette occasion pour demander à tous les propriétaires ou gestionnaires des plantations victimes de cette maladie, d'accepter cette opération car, a-t-il expliqué, si les cacaoyers ne sont pas arrachés, le producteur perdra toutes ses parcelles au bout de deux ans puisqu'il n'y a, pour le moment, aucun autre moyen pour la combattre.

«Les parcelles arrachées seront replantées. Il n'y a donc pas de raison d'avoir peur de l'arrachage», a-t-il dit. Avant de rassurer que «des mesures d'accompagnement ont été prises».

Il a également conseillé à chaque producteur d'être "le policier" de son voisin et d'éviter les comportements à risques qui pourraient propager la maladie. Par exemple, ne pas prendre des cabosses "jugées belles" chez une connaissance pour créer une nouvelle plantation.

Notons que la localité de Monnekoi, dans la sous-préfecture d'Alépé, est la zone la plus touchée du département. Pour cette raison, a-t-il annoncé, une mission spéciale s'y rendra pour entretenir tous les producteurs.

Cote d'Ivoire

Mali - Arrestation de Burkinabè soupçonnés de préparer des attentats à Ouaga, Bamako et Abidjan

«Adama Konaté, 31 ans originaire de Yira Dioubasso au Burkina, tout comme son frère Kassim… Plus »

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.