16 Juin 2018

Afrique: Sécurité alimentaire - La BAD approuve un investissement de15 millions de dollars

La banque africaine de développement (BAD) a approuvé un investissement en fonds propres de 15 millions de dollars dans le Fonds africain pour la sécurité alimentaire, a indiqué cette institution sur son site web.

"Le Conseil de la BAD a approuvé un investissement en fonds propres de 15 millions de dollars dans le Fonds africain pour la sécurité alimentaire (AFSF), afin de soutenir les entreprises dans les PME agro-industrielles et d'améliorer la sécurité alimentaire en Afrique", a précisé la bnque.

L'AFSF est un fonds de deuxième génération qui vise une capitalisation totale de 100 millions de dollars, explique la BAD.

Le Fonds investira dans des petites et moyennes entreprises à forte croissance opérant dans les chaînes de valeur alimentaires et agricoles en Afrique subsaharienne.

Il vise à répondre aux besoins des opérateurs les moins bien desservis du segment des PME agricoles qui ne sont pas des cibles des grands fonds de capital-investissement et des banques commerciales.

Le gérant du fonds "Zebu Investment Partners" est expérimenté dans la production et la transformation des produits alimentaires au niveau des PME.

Considérant les besoins largement sous-financés du financement agricole en Afrique, la politique d'invetissement du Fonds implique "le déploiement d'instruments de capitaux propres ou de quasi-capitaux pour fournir des capitaux d'expansion dans la majorité des cas avec un ticket moyen de 6 millions de dollars", selon la BAD.

En se concentrant davantage sur l'Afrique subsaharienne et en s'appuyant sur sa présence en Afrique du Sud, au Ghana et à l'île Maurice, le Fonds investira dans des pays mal desservis tels que le Sénégal, le Mail et le Rwanda, souligne la Banque africaine de développement.

Il est prévu que le Fonds créera au moins 20 emplois directs pour 1 million de dollars investis au profit de plus de 14 000 petits exploitants, les femmes occupant au moins 40% des emplois créés.

En plus de ses investissements, le Fonds fournira un soutien post-investissement par le biais d'une facilité d'assistance technique aux sociétés émettrices.

La stratégie d'investissement du Fonds est pleinement alignée sur la Stratégie décennale de la Banque (2013-2022), ainsi que sur la politique et stratégie d'intégration régionale (2013-2024) en particulier sur ses activités inclusives.

Les sociétés pipelinières potentielles actuelles sont alignées sur les objectifs du programme "High 5 - Feed Africa" de la Banque (grâce à des investissements dans les entreprises de transformation des aliments, des boissons et de l'agroalimentaire), industrialiser l'Afrique (en investissant dans des entreprises de transformation), intégrer l'Afrique (à travers des investissements dans des entreprises qui répondent aux économies régionales) et améliorer la qualité de vie des africains (grâce à la mise à disposition d'une facilité d'assistance technique).

Algérie

Négociations sur la ZLECAF - Aboutissement à de "bons résultats"

- Les négociations autour de la création de la Zone de libre-échange continentale africaine… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.