17 Juin 2018

Ile Maurice: 9 000 paquets de macaroni volés d'un entrepôt du Mauritius Freeport Development

Dans quelle cuisine ont-ils pu atterrir ? Des politiciens avaient-ils l'intention de les distribuer ? Toujours est-il que 9 000 paquets de macaroni - d'une valeur de Rs 369 000 - ont tout bonnement disparu d'un entrepôt du Mauritius Freeport Development, situé à Mer Rouge.

C'est un inventaire qui a permis de découvrir la «disparition» des paquets en question. Une enquête de terrain, menée par des représentants de la seule compagnie distributrice de cette marque à Maurice, les a conduits à un commerçant qui en proposait à la vente, à la gare du Nord, notamment.

Le «gater makaroni», âgé de 45 ans, a été arrêté et placé en détention. Le suspect a été présenté devant la Bail & Remand Court hier matin, samedi 16 juin. Il répond d'une accusation provisoire de vol d'articles.

Ile Maurice

Travaux Metro Express - Richelieu Branch Road fermée à la circulation

Metro Express oblige, de nouvelles déviations sont prévues sur nos routes. Ils concernent principalement… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.