18 Juin 2018

Sénégal: Visite du président chinois au Sénégal - Xi Jinping, hôte de Macky Sall du 20 au 22 juillet

Après les Présidents français et turc, le Sénégal s'apprête à accueillir, dans cinq semaines, l'homme qui a, entre ses mains, les destinées de la deuxième puissance économique mondiale : le président chinois, Xi Jinping. Une deuxième visite qui renseigne, à souhait, sur l'éclatant renouveau diplomatique sénégalais à l'actif du Président Macky Sall.

Du 20 au 22 juillet 2018, le Sénégal aura l'insigne honneur d'accueillir, pour la deuxième fois, un Président chinois. Une visite officielle particulièrement importante, eu égard au rang de deuxième puissance économique mondiale occupée par la Chine, derrière les Etats-Unis d'Amérique, mais aussi au volume des échanges commerciaux entre les deux pays.

Sous un autre angle, le choix fait par Xi Jinping de visiter le Sénégal est éloquent dans la mesure où après notre pays, l'homme fort chinois ne visitera que le Rwanda, le pays africain le plus attrayant sur la scène internationale. Enfin, Xi Jinping se rendra en Afrique du Sud pour participer au sommet des Brics.

Acronyme désignant cinq pays (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) qui se réunissent, depuis 2011, en sommet annuel, parmi lesquels la Chine, l'Inde et le Brésil sont considérés comme les grandes puissances émergentes actuelles ; la Russie une puissance en voie de restauration ; l'Afrique du Sud, comme une puissance régionale.

En 2015, les Brics étaient respectivement les neuvième, douzième, septième, deuxième et trente-troisième puissances mondiales (au sens du Pib nominal) et septième, sixième, troisième, deuxième et vingt-cinquième en parité de pouvoir d'achat.Au Sénégal, entre le 20 et 22 juillet 2018, Xi Jinping et Macky Sall procéderont à la signature de plusieurs accords importants.

D'autres cérémonies, comme l'inauguration du Grand Théâtre construit par la Chine, seront aussi au programme de cette visite officielle. A cet effet, «Le Soleil» a appris que le ministre des Affaires étrangères, Me Sidiki Kaba, a quitté Dakar, hier soir, pour la Chine où il séjournera jusqu'au 24 juin 2018 pour procéder, avec son homologue chinois, aux derniers réglages de cette visite historique.

Xi Jinping, surnommé Xi Dada (Tonton Xi), 65 ans, est Secrétaire général et président de la Commission militaire centrale du Parti communiste chinois depuis le 15 novembre 2012, Président de la République populaire de Chine depuis le 14 mars 2013. Il est réélu le 17 mars 2018. La Constitution chinoise est alors modifiée, supprimant l'article 66 qui obligeait les Présidents à ne pas effectuer plus de deux mandats, et Xi Jinping peut, dès lors, rester en poste pour une durée indéterminée.

Il est le fils Xi Zhongxun, ancien Vice-président de l'Assemblée populaire et Vice-Premier ministre écarté du pouvoir par Mao Zedong en 1962, avant d'être réhabilité lors de la prise du pouvoir de Deng Xiaoping. C'est dire que Xi Jinping est l'un des Princes Rouges, descendant de Xi Zhongxun, un des Huit Immortels du Pcc qui ont joué un rôle clef dans le démarrage des réformes économiques de la Chine dans les années 1980, puis leur supervision dans les années 1990.

Sénégal

Non au silence sur les droits humains lors de la visite du président chinois

Le président Macky Sall ne doit pas passer sous silence la question du respect des droits humains lors de la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.