Congo-Kinshasa: Jean-Pierre Bemba - Réaction belge à la demande de la Cour Pénale Internationale

communiqué de presse

Bruxelles — Le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Didier Reynders souhaite faire part de la communication suivante du gouvernement belge concernant l'affaire Bemba .

Par une décision du 8 juin 2018, la Chambre d'appel de la Cour Pénale Internationale a acquitté M. Jean-Pierre Bemba des charges de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité liés à des faits commis en République Centrafricaine. Ce 12 juin 2018 la Chambre de première instance VII de la Cour pénale internationale, saisie de l'affaire annexe relative aux atteintes à l'administration de la justice, a décidé d'ordonner la mise en liberté provisoire sous conditions spécifiques de M. Jean-Pierre Bemba. La Belgique a toujours inscrit son action en soutien aux juridictions pénales internationales.

Dans ce contexte, les autorités belges ont répondu favorablement à la demande de la Cour de permettre le séjour de Monsieur Bemba en Belgique, où réside sa famille, suite à sa mise en liberté provisoire. La décision a été communiquée à la Cour et les démarches pratiques seront entreprises à cet effet dans les jours à venir

SOURCE Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au développement, Belgique

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: PR Newswire

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.