18 Juin 2018

Cameroun: Ebolowa - Au nom de la concorde

Dans le Sud, les imams ont invité les Camerounais à unir leurs forces, pour se préserver de l'esprit de guerre.

Il est 9 h, l'esplanade de l'école maternelle de la Caisse nationale de Prévoyance sociale (Cnps) d'Ebolowa-Si I, est noire de monde. Les invités et les fidèles y ont intégré l'enceinte du site, après un contrôle minutieux des forces de sécurité.

Heureux du dispositif de sécurité, ces fidèles musulmans, qu'on comptait par centaines, ne voulaient, pour rien au monde, rater la prière et le sermon de la fête de rupture du jeûne du mois de Ramadan.

La prière s'est déroulée en présence de Félix Nguele Nguele, gouverneur de la région du Sud qui, tout en félicitant la communauté musulmane, lui a recommandé de militer pour la préservation de la paix dans le pays. Sur ce premier site, la prière était dirigée par Malam Oumarou, Imam de la mosquée principale d'Ebolowa.

Dans son sermon, le prédicateur a recommandé aux fidèles le renforcement de la paix interne et plus de solidarité. Il a également invité tous les Camerounais à cultiver toujours et encore une volonté de paix et de stabilité, pour se préserver des mauvais esprits de la guerre.

Même son de cloche au Complexe sportif de Nko'ovos, autre lieu de prière. Là, Cheik Mefire Arouna, Imam de la mosquée secondaire d'Ebolowa, a mis les fidèles en garde contre les dérives sociales. Pour lui, certaines organisations d'extrémistes utilisent beaucoup les réseaux sociaux pour faire passer leurs messages.

Que ce soit à l'esplanade de l'école maternelle de la Cnps, ou au Complexe sportif de Nko'ovos, les Imams ont aussi parlé du pardon et de la concorde, tout en donnant des conseils pour une parfaite communion avec Dieu.

Cameroun

Qui remportera l'Ecran d'or ?

Après une semaine d'activités et de compétition, le rideau tombe ce soir à Yaoundé… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.