18 Juin 2018

Madagascar: PADAP - Un plan d'aménagement de gestion durable des paysages à élaborer

Des études préparatoires relatives au projet PADAP (Projet d'Agriculture durable par une Approche Paysage) ont été réalisées pendant quatre mois par trois bureaux d'études.

L'objectif vise à présenter les différents enjeux liés à l'agriculture et à l'environnement ainsi que les différentes opportunités qui s'offrent au niveau des zones d'intervention de ce projet. On peut citer, entre autres, les districts de Vavatenina, Sonierana Ivongo, Marovoay, Andapa et de Bealanana. « Et parmi les activités prioritaires, un plan d'aménagement de gestion durable des paysages est à élaborer », a évoqué Oliva Rafalimanana, la coordinatrice nationale du projet PADAP, lors de la restitution de ces études tout récemment.

Axes d'intervention. Le renforcement de capacités des acteurs et une étude sur le paysage de Bealanana sont également prévus. En outre, les différentes études ont permis de ressortir les principaux axes d'interventions dont entre autres, le développement de l'agriculture durable, la réhabilitation des infrastructures hydroagricoles et l'amélioration de la maîtrise d'eau. L'appui au développement des filières porteuses dans chaque région d'intervention, la protection de l'environnement et des bassins versants ainsi que la valorisation des ressources naturelles font également partie des axes d'intervention du projet. Mais ce n'est pas tout ! La réduction de l'érosion, la restauration et la gestion durable de la biodiversité, le renforcement de capacité et les accompagnements de toutes les parties prenantes constituent également des activités à mettre en œuvre. Les groupes cibles sont notamment les ministères concernés, soit en charge de l'Agriculture et de l'Elevage, de l'Energie, de l'Eau, de l'Environnement et des Forêts ainsi que les autorités locales et les différents bénéficiaires.

38 200 bénéficiaires. Rappelons que le projet PADAP s'étale sur une période de cinq ans. Il prévoit l'aménagement des périmètres irrigués d'une superficie totale de 14 000 ha et l'aménagement en terrasse de 6 000 ha. Le traitement des « lavaka » et la restauration de 7 000 ha de forêts. En plus, 12 500 agriculteurs devront adopter les techniques améliorées. Par ailleurs, le projet PADAP classifie plusieurs catégories de bénéficiaires. On peut citer, entre autres, les exploitants agricoles, les organisations communautaires locales, les organismes sous-tutelles et les collectivités territoriales décentralisées. Au total, le projet cible environ 38 200 bénéficiaires avec 1 000 agents d'institutions. « Il s'inscrit pleinement dans la vision Fisandratana Mirindra 2030 notamment à travers ses objectifs d'accroître la productivité agricole, de développer l'agribusiness et d'améliorer à terme le niveau de vie de la population rurale », a conclu la coordinatrice nationale du projet.

Madagascar

Le ton de la campagne électorale s'envenime

La campagne électorale du second tour de l'élection présidentielle est bien lancée. Le… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.