18 Juin 2018

Afrique: Ça démarre mal pour les Africains

L'Egypte, le Maroc et le Nigeria battus pour leur entrée en compétition le week-end dernier.

La coupe du monde 2018 a démarré sur les chapeaux de roues jeudi 14 juin en Russie. Pas de temps mort, ni de round d'observation pour cette première journée dans les différents groupes. Le pays organisateur n'a pas fait de détails face à la modeste Arabie Saoudite en ouverture (5-0) par exemple. Il y a aussi eu le choc tant attendu entre le Portugal et l'Espagne, qui a comblé toutes les attentes avec une pluie de buts (3-3).

On a également vu la surprenante équipe d'Islande tenir tête à l'Argentine, mettant sous l'éteignoir un Lionel Messi des mauvais jours. Le capitaine de l'Albiceleste a même raté un penalty.

De leur côté, les premières équipes africaines en lice le week-end dernier, ont goûté aux réalités du haut-niveau. Sans beaucoup de succès. Leur bilan : trois sorties, trois défaites, quatre buts encaissés et zéro marqué. Pourtant, on y a cru. On a cru l'Egypte capable de marquer son premier point en coupe du monde après 27 ans d'absence face à l'Uruguay. Hector Cuper, le sélectionneur, n'a pas voulu prendre de risque et a préféré garder sa star, Mohamed Salah, sur le banc.

Et les Pharaons ont longtemps tenu tête aux favoris de ce groupe A. jusqu'à la 89e min et cette tête de Gimenez à la suite d'un coup franc. De quoi rager. Pour le Maroc, de retour après 1998 vendredi dernier, la défaite s'est jouée dans les arrêts de jeu.

Pourtant favoris et dominateurs face à la République islamique d'Iran, les Lions de l'Atlas ont encaissé un but, une tête plongeante d'Aziz Bouhaddouz contre son camp, à la 95e min. Là aussi, sur un coup franc.

Pour continuer dans les similitudes pour les équipes africaines, le Nigeria a raté son entrée en matière, battue par une solide et réaliste équipe de Croatie (2-0) samedi dernier. Avec en prime un but contre son camp du défenseur des Super Eagles Oghenekaro Etebe.

Voilà qui complique la tâche pour la 2e journée, même si l'espoir reste permis. Un espoir de faire mieux qui demeure pour les deux derniers représentants africains. A savoir la Tunisie, qui n'aura pas la tâche facile face à l'Angleterre ce lundi et le Sénégal qui affrontera la Pologne, demain.

Afrique

Finale 23e CAN dames Handball Sénégal/Angola ce mercredi, à Brazzaville

La finale de la 23e édition de la Can féminin mettra aux prises ce mercredi 12 décembre à… Plus »

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.