Cote d'Ivoire: Filière « atiéké » - Vers la mise en service d'une unité de transformation à Lolobo

18 Juin 2018

La délégation de la Bad a terminé, le 5 mai dernier, sa visite des villages du district autonome de Yamoussoukro par Lolobo. Ce village est situé sur l'axe Yamoussoukro-Bouaké.

Dans cette localité, la Bad a prévu d'appuyer les coopératives qui s'activent dans la production de « athiéké », spécialité culinaire faite à base de manioc et très prisée en Côte-d'Ivoire.

« Nous voulons moderniser la production du «atiéké ». Comme vous avez pu le constater, la transformation se fait de manière traditionnelle. Les déchets sont déversés dans la rue.

En plus, c'est un travail pénible pour les femmes. C'est ainsi que la Bad a décidé, avec l'Anader, de doter ce village d'une unité moderne », a expliqué Koné Bazoumana, chef de zone de l'Anader à Yamoussoukro.

Selon lui, cette unité qui sera opérationnelle bientôt permettra également de produire du «atiéké » en quantité et qualité.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.