18 Juin 2018

Burkina Faso: Mobilisation après l'arrestation d'un blogueur

Photo: Le Pays
l'activiste Naïm Touré

Au Burkina Faso, cinq organisations de défense des droits de l'homme appellent à la libération de l'activiste et lanceur d'alerte Naïm Touré. Il a été interpellé jeudi dernier pour « incitation à la révolte ».

Il est depuis en garde à vue. Sur sa page Facebook, il s'était indigné du sort d'un gendarme qui était toujours en attente d'une évacuation sanitaire près d'un mois après avoir été blessé lors d'une opération antiterroriste.

Dans une déclaration conjointe, publiée ce dimanche, ces organisations s'insurgent contre « une violation de la liberté d'expression ».

Le post en question ne contient aucun élément permettant de l'interpeller.

Burkina Faso

Congrés ordinaire de l'UPC - 5 000 participants attendus

En prélude au 2e congrès ordinaire de l'Union pour le Progrès et le changement (UPC), qui se… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.