18 Juin 2018

Afrique de l'Ouest: BRVM - l'action de la filiale béninoise du groupe BOA a terminé l'année 2017 avec une moins-value de 55,65%

Selon le rapport d'analyse boursière de Bloomfield Investment, la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) a terminé la semaine du 12 au 15 Juin en hausse en affichant 208,01 points pour l'indice BRVM 10 (+1,40%) et 219,24 points pour l'indice BRVM Composite (+1,10%).

La capitalisation boursière du marché des actions s'établit à 6 166 milliards FCFA. Les transactions en valeur du marché des actions s'établissent à 2,4 milliards FCFA en fin de semaine, portées principalement par le secteur « Services Publics » qui a représenté 67% des échanges.

Le titre VIVO ENERGY CI réalise la plus importante progression du marché avec un gain de 9,29% tandis que le titre PALM CI affiche la plus forte baisse avec une chute de 18,11%. Sur le marché des matières premières, la tendance baissière des cours de l'huile de palme et du caoutchouc persiste.

L'action de la filiale béninoise du groupe BOA a terminé l'année 2017 avec une moins-value de 55,65%

Sur le marché des actions, l'action de la filiale béninoise du groupe BOA a terminé l'année 2017 avec une moins-value de 55,65%, due principalement à l'ajustement du cours de l'action (le 20 juin 2017), en réponse à l'augmentation de capital de la banque par incorporation de réserves (à raison d'une nouvelle action supplémentaire pour une anciennement détenue). En 2018, le cours de l'action suit globalement une tendance baissière.

De son niveau de 7 450 FCFA à l'entame de l'année, l'action cote en cette fin de semaine à 4 500 FCFA, soit une baisse de 39,6%. La baisse de 54,48% du dividende par action, rattaché à l'exercice 2017 par rapport à 2016, constitue un signal défavorable à l'évolution du cours de l'action sur le court terme, note l'économiste en chef de Bloomfield Investment.

Un retrait du résultat net de 8,2% par rapport à 2016, en lien essentiellement avec une perte de change

Concernant les résultats opérationnels de la banque, en 2017, le PNB a faiblement évolué (+0,7%) et le résultat net a été en retrait de 8,2% par rapport à 2016, en lien essentiellement avec une perte de change.

Des perspectives fortement tributaire de la situation sociale et économique prévalant au Bénin

Au 1 er trimestre 2018, la BOA Bénin a enregistré un PNB et un résultat net, tous deux, en hausse de 10,3% par rapport au 1 er trimestre 2017. Sur la même période, l'encours net des crédits à la clientèle a progressé de 21%. Toutefois, les dépôts clientèles ont moins bien progressé (+4%), en lien avec la situation économique et sociale fragile du pays.

Ainsi, dans un contexte où le secteur bancaire béninois est globalement en récession, la BOA Bénin enregistre de bonnes performances et demeure leader de son marché. Néanmoins, un véritable redécollage de ses résultats financiers reste tributaire de la situation sociale et économique prévalant au Bénin.

Sénégal

Attaque du président Macky Sall à Amnesty international

Depuis quelques temps, le Forum Civil, section sénégalaise de Transparency International a noté du… Plus »

Copyright © 2018 Le Journal de l'Economie Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.