18 Juin 2018

Mali: Campagne pluviométrique - Appuis pour limiter les dégâts des inondations

Le Projet de gestion des ressources des risques climatiques et d'inondations au Mali (PGRCI), cette campagne pluviométrie, veut prendre de dispositions afin d'éviter les dégâts liés aux inondations.

En conférence-débats, le 12 juin au parc national, le Projet de gestion des ressources des risques climatiques et d'inondations au Mali (PGRCI) a donné ses grandes orientations pour la campagne pluviométrie en vue. Selon la coordinatrice du PGRCI, Mafing Koné le projet va équiper des directions nationales de la météorologie, de l'hydraulique afin de limiter les dégâts liés aux inondations.

« Le projet est entrain cette année de prendre des dispositions nécessaires pour équiper la météo en pluviomètres automatiques. La DNH sera dotée des stations hydrologiques automatiques afin de mieux prévenir la crue liée à une forte pluie et aussi à pouvoir alerter à temps réel la population par rapport à un éventuel risque lié aux inondations » dit-elle.

Pour autant doit-on attendre à des risques d'inondations cette année ? Pour la coordinatrice, d'après les prévisionnistes cette année sera beaucoup humide, mais pour le moment, précise-t-elle, « il n'est pas encore ressorti des analyses au niveau de ces structures qu'il aura une inondation ».

Pressions sociales autour

Organisée en marge des activités de la de la quinzaine de l'environnement, la conférence débat a aussi touché la question de gestion des déchets plastiques. L'un des thèmes de cette 19 e édition. En particulier sur l'application de la loi portant sur l'interdiction de la production, l'importation et la commercialisation des sachets non biodégradables au Mali. La loi a été adoptée en 2014.

Pour Balla Sissoko, chef de division suivi environnemental, contrôle de pollution et de nuisances les textes sont bien là mais c'est son application qui pose des problèmes. Comme facteur de blocage, il cité la pression sociale sur cette loi qui, portant, a été adoptée de même que son décret d'application.

Ces éléments de réponse ont suscité des réactions des participants dans la salle. Certains sont d'avis qu'il est temps de s'en passer de ce poids social et de remettre cette interdiction sur la table. Il s'agit, estime-t-ils, il s'agit d'une question de survie. Toutes choses qui passent au dessus de tous intérêts personnels, selon eux.

Le Projet de gestion des ressources des risques climatiques et d'inondations au Mali (PGRCI) il est mis en œuvre par le gouvernement du Mali et ses partenaires. Il couvre les régions de Kayes, de Mopti et les Communes I, IV et VI de Bamako.

Son objectif est de renforcer les capacités des autorités administratives nationales et locales afin de gérer et de réduire efficacement les impacts négatifs des inondations sur les communautés locales et l'infrastructure au Mali.

I

Mali

Le Djoliba s'impose et reste dans le coup

Vainqueur du CARA de Brazzaville au stade Modibo Kéïta, le Djoliba de Bamako a fait le travail lors de la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Echos. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.