18 Juin 2018

Gambie: Au moins deux morts lors d'une manifestation dispersée par la police

En Gambie, au moins deux personnes sont mortes, ce lundi 18 juin, lors d'une manifestation. Des défenseurs de l'environnement se sont regroupés à Faraba Banta, petite ville située à une cinquantaine de kilomètres de Banjul. L'unité d'intervention de la police est alors intervenue pour disperser les manifestants et a tiré à balles réelles.

Des manifestants s'étaient rassemblés pour protester contre l'exploitation de sable dans leur petite ville. Le ton est alors monté avec l'unité de la police qui a été détachée sur place, depuis le début du mois. Les affrontements ont fait au moins deux morts parmi les manifestants.

Le porte-parole de l'hôpital de Banjul où ont été évacués les corps confirme que les deux victimes, deux jeunes hommes de 17 et 22 ans, ont été tuées par balle. Plusieurs personnes ont également été blessées et transportées vers les hôpitaux voisins.

Dans un communiqué, l'inspecteur général de la police indique que les forces de l'ordre, présentes sur place n'étaient pas autorisées à faire usage de leur arme à feu. Il affirme également qu'une enquête sera ouverte pour établir la cause de cet incident.

Cela fait déjà plusieurs semaines que la tension est palpable à Faraba Banta. Les habitants craignent que l'exploitation de sable n'aboutisse à la destruction de leur environnement et de leurs rizières.

Gambie

Le gouvernement condamne les propos «choquants» de l'ex-président Jammeh

« Choquantes et subversives ». Ce sont les mots employés par le gouvernement gambien pour condamner… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.