18 Juin 2018

Burkina Faso: BEPC 2018 - 315 000 candidats en compétition sur le plan national

Les épreuves du BEPC 2018 ont été officiellement lancées, le lundi 18 juin 2018 au lycée Wendpouyré de Saaba par le ministre de l'Education nationale et de l'Alphabétisation, Stanislas Ouaro.

315 000 candidats partent, cette année, à l'assaut du Brevet d'études du premier cycle (BEPC), concomitamment avec 11420 candidats pour le Brevet d'études professionnelles(BEP) et le Certificat d'aptitude professionnelle (CAP). Pour la présente session, le top de départ a été donné, le lundi 18 juin 2018 au lycée Wendpouyré de Saaba. C'était en présence du ministre de l'Education nationale et de l'Alphabétisation, Pr Stanislas Ouaro..

« Je suis venu vous encourager, tout en vous demandant la discipline et la sérénité dans la composition des différentes épreuves », s'est-il adressé aux candidats. Selon lui, toutes les conditions ont été réunies pour le bon déroulement des épreuves. Le ministre Ouaro a, par ailleurs, prévenu que tout candidat fraudeur sera exclu de la session en cours.

Tout fautif se verra également interdit de prendre part aux sessions du BEPC pendant un certain nombre d'années, a-t-il ajouté.Le chef du centre Saaba n°3, Lazard Zoungrana, a confié que son centre a enregistré 1289 candidats répartis dans trois jurys.

"Pour cette première journée de composition, nous n'avons relevé aucun souci majeur. Hormis, quelques candidats qui ont été confrontés, avant le début des épreuves, à des problèmes de numéros de salle.

Tout est finalement rentré dans l'ordre", a-t-il déclaré. L'un des candidats, Abdoul Karim Damiba, a dit être "serein et confiant" pour appliquer sur sa feuille de composition ce qu'il a appris durant les neuf mois de l'année scolaire.

Sur la question de la région du Nord, précisément dans la province du Soum, le Pr Ouaro a indiqué qu'une session exceptionnelle y sera organisée pour environ 3 000 candidats.

Pour des raisons de sécurité,a-t-il souligné, le programme sera communiqué ultérieurement.Toutefois, a-t-il précisé, certains candidats de ladite localité ont décidé de prendre part à la session normale qui a débuté aujourd'hui, lundi 18 juin 2018.

Burkina Faso

Echangeur du Nord de Ouaga - Ce joyau qui aura coûté 70 milliards de F CFA

Les populations des arrondissements 3, 8 et 9 de Ouaga peuvent enfin pousser un ouf de soulagement. En effet,… Plus »

Copyright © 2018 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.