18 Juin 2018

Afrique: Coupe du monde FIFA 2018

Les premières journées au niveau des groupes nous ont montré déjà des surprises avec la défaite du tenant du titre, l'Allemagne et le nul concédé par le Brésil supposé être le favori n°1 de la Coupe du monde, Russie 2018.

Le Mexique a créé une sensation dans le groupe F en battant dimanche l'Allemagne qui fait office de favori aux côtés du Brésil. Pour cette rencontre, Joachim Löw alignait un 4-2-3-1 assez classique, avec Neuer bien présent dans les cages, alors que Timo Werner occupait la pointe de l'attaque. Le Parisien Draxler était bien titulaire sur le flanc gauche de l'attaque.

Côté mexicain, il y avait un arsenal offensif intéressant, avec Lozano, Vela ou encore Chicharito alignés ensemble. Au final, le Mexique a surpris la sélection allemande avec cette victoire 1-0. Une réalisation à la 35e minute de l'attaquant PSV, Hirving Lozano. En demi-finale de sa Coupe du monde le 8 juillet 2014, sur ses terres, le Brésil se fait humilier par l'Allemagne (1-7). Un véritable séisme pour la Seleçao.

Quatre ans plus tard, la sélection brésilienne effectue son retour lors du Mondial 2018. Pour son entrée en lice, la Suisse se présentait face à Neymar et ses coéquipiers pour cette deuxième rencontre du groupe E.

Ce sont les Brésiliens qui ont ouvert le score à la 19e minute grâce à Coutinho, le joueur du FC Barcelone qui a assuré le spectacle en envoyant une magnifique frappe enroulée, depuis l'entrée de la surface, dans les filets de Sommer avec l'aide du poteau. En deuxième période, sur un corner tiré par Shaqiri, Zuber, auteur d'une légère poussette sur Miranda, catapultait le ballon au fond des filets (52e) face à un Alisson impuissant.

Dans ce match, Neymar est à nouveau entré dans les annales, ce dimanche. Le Brésilien a été le joueur ayant subi le plus de fautes au cours d'un match de Coupe du monde depuis 1998. L'attaquant du Paris SG a, en effet, essuyé 10 des 19 fautes commises par les Helvètes.

« J'ai ressenti des douleurs à la jambe droite, mais c'est normal vu les coups que j'ai pris pendant le match. Ça m'a fait mal une fois que j'ai refroidi, mais c'est passé.

Je dois juste essayer de jouer au football. L'arbitrage ? C'est normal. C'est une habitude. Ils ont changé de joueurs à chaque fois pour me charger », a lâché Neymar qui n'a pas aimé le traitement de faveur réservé à la Suisse.

Afrique

Eliminatoires CAN 2019 - Une grande vague d'équipes qualifiées est attendue

La 5ème et avant dernière journée des éliminatoires pour la Coupe d'Afrique des nations 2019… Plus »

Copyright © 2018 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.