18 Juin 2018

Afrique: Sécheresse - L'ONU tire la sonnette d'alarme sur la dégradation des terres

A l'occasion de la Journée mondiale de lutte contre la désertification célébrée le 17 juin, la secrétaire exécutive de la Convention des Nations unies sur la lutte contre la désertification, Monique Barbut, a attiré l'attention sur l'inquiétante progression du phénomène dans le monde.

Selon Mme Monique Barbut, «Plus de 3,2 milliards de personnes, soit 2 personnes sur 5, sont touchées par la dégradation des sols». Et de s'inquiéter: «jusqu'à 143 millions de personnes pourraient être poussées à se déplacer dans leur pays d'ici 2050 pour échapper à la pénurie d'eau et à la baisse des rendements agricoles».

Pour elle, «tout ce que nous produisons et consommons a une incidence sur les terres».

La secrétaire exécutive de la Convention des Nations unies, comme solution pour contrer cette situation, recommande, tant aux consommateurs qu'aux acteurs du secteur privé, de «changer le comportement des consommateurs et les modes de production non viables, adopter une planification plus efficace de l'utilisation des terres et enfin, créer des mécanismes qui motiveront le secteur privé à investir dans la restauration des terres».

Afrique

Éliminer les maladies tropicales négligées en Afrique

Les Coordonnateurs de programmes nationaux et les partenaires se réunissent pour faire le point sur les… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.