18 Juin 2018

Afrique du Sud: Caster Semenya va attaquer la fédération internationale

Caster Semenya n'est pas contente. L'athlète sud-africaine a décidé, via ses avocats, de porter plainte contre l'IAAF (Fédération internationale d'athlétisme) au sujet de la nouvelle règle introduite il y a quelques mois concernant l'hyperandrogénisme. Le but étant de faire baisser le taux de testostérone des athlètes féminines.

« Je suis très fâchée d'avoir été à nouveau placée sous les projecteurs. Je n'aime pas parler de cette nouvelle règle, je veux juste courir naturellement, telle que je suis née« , a déclaré Semenya citée dans le document envoyé au Tribunal arbitral du Sport.

Fin avril, l'IAAF a annoncé l'introduction, à compter du 1er novembre, de nouvelles règles pour les athlètes féminines qui produisent naturellement beaucoup de testostérone, au motif que ce désordre hormonal les avantageait. Selon ces règles, les athlètes concernées devront faire baisser, avec à des médicaments, leur taux de testostérone sous les 5 nanomoles/l de sang si elles veulent participer aux épreuves internationales du 400 m au mile (1.609 m).

La Fédération sud-africaine avait déjà décidé de porter plainte au TAS.

Afrique du Sud

Nelson Mandela - Des milliers de documents confidentiels américains publiés

100 ans jour pour jour après la naissance de Nelson Mandela, des documents sortent des tiroirs. Il s'agit de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Africa Top Sports. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.