18 Juin 2018

Congo-Kinshasa: EXETAT 2018 - Les choses sérieuses commencent aujourd'hui !

Le top départ a été donné depuis ce lundi 18 Juin 2018, par le Ministre de l'Enseignement Primaire Secondaire, Gaston Musemena. Voilà, cette énième édition des examens d'Etat, prévue pour une durée de quatre jours, va se clôturer complètement ce jeudi 21 Juin par les tests concernant les langues françaises et anglaises.

Dans la Ville-Province de Kinshasa, des milliers de finalistes notamment, ceux des collèges Bosembo, Monseigneur Bokeleale et de l'IPG, ont conjugué beaucoup d'efforts pour mériter ce diplôme en vue d'avoir la possibilité de fréquenter les institutions universitaires. C'est dans cette logique que certains ont exprimé leur satisfecit après la première journée d'épreuves.

«C'est tôt de chanter la victoire», a lâché Gédéon Mutombo, finaliste à l'institut pédagogique de la Gombe. "Puisque nous n'avons pas encore fini avec ces épreuves des examens d'Etat", a-t-il poursuivi dans la foulée. Il convient de signaler qu'à l'issue du premier jour des épreuves, plus de 6000 écoliers se sont démêlés afin de mériter ce fameux diplôme en passant absolument à travers ce grand test national qui, d'ailleurs, donne accès à l'Université pour ceux qui réussissent. C'est dans cette perspective que certains ne veulent pas chanter la victoire avant la réussite finale qui va intervenir une semaine après la clôture des épreuves. C'est le cas de Kevin Muteba, finaliste en latin-philosophie de Madame sévigné. Ce dernier admet avoir passé son examen de culture générale dans des très bonnes conditions. «J'ai passé mon examen dans des très bonnes conditions, et j'ai eu cette grâce de tomber face à un item vraiment prenable», a-t-il dit avec un air convaincant.

En effet, la quête vers le chemin de la réussite demande beaucoup de sacrifices, l'esprit de concentration et de détermination, confient les encadreurs des finalistes. Conscient de cela, certains finalistes ont, d'ores et déjà, pris certaines mesures pouvant les aider dans cet exercice important dans la vie d'un être humain. D'emblée, Il sied de retenir que depuis maintenant quelques années, le diplôme d'Etat de la République Démocratique du Congo a retrouvé sa valeur à l'échelle internationale. L'on peut donc aujourd'hui, avec son diplôme d'Etat congolais, aller s'inscrire dans des Universités européennes, américaines et asiatiques.

Congo-Kinshasa

Prix Nobel de la paix - Nadia Murad et Denis Mukwege font passer leur message

A Oslo en Norvège, le gynécologue congolais, le docteur Denis Mukwege et l'activiste kurde Nadia Murad ont… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.