18 Juin 2018

Congo-Brazzaville: Sécurité sociale - La Cipres identifie les forces et les faiblesses des caisses de retraite

Le vice-Premier ministre chargé de la Fonction publique, de la réforme de l'Etat, du travail et de la sécurité sociale, Firmin Ayessa, a lancé officiellement, le 18 juin, les travaux de la mission d'assistance technique aux caisses africaines de sécurité sociale à Brazzaville.

La mission porte sur la réalisation de l'analyse existante, en vue de faire le diagnostic de la sécurité sociale au Congo, en identifiant les forces et les faiblesses des deux caisses de retraite : la Caisse nationale de sécurité sociale et la Caisse de retraite des fonctionnaires.

Le secrétaire exécutif de la Cipres, Innocent Makoumbou, a présenté la mission d'assistance technique avant d'indiquer, dans son mot de circonstance, que les travaux dureront trois semaines.

Cette mission, a-t-il poursuivi, permettra de formuler les recommandations portant sur les aspects nécessaires pour l'optimisation des dispositions des caisses de sécurité sociale au Congo, la stratégie de la bonne gouvernance institutionnelle, opérationnelle et financière.

D'autres recommandations porteront sur le cadre juridique, institutionnel et organisationnel de la sécurité sociale, les critères indicateurs de la gestion technique, les systèmes de fixation des objectifs et de contrôle des résultats des entités en charge de la gestion des différents régimes au Congo. « La Cipres propose un accompagnement au gouvernement en trois phases : la réalisation de l'analyse existante, l'accompagnement pour l'élaboration des termes de références des éventuelles études, l'appui sur la mise en œuvre et le suivi des recommandations existantes et des études", a-t-il indiqué.

Le vice-Premier ministre a rappelé dans son allocution d'ouverture que le gouvernement s'emploie à mettre en place une réforme dans le système de sécurité sociale en vue d'étendre l'offre de couverture sociale à toutes les couches de la population.

Firmin Ayessa a annoncé le lancement, dans les tout prochains jours, d'une réflexion associant toutes les sensibilités nationales au Congo, dans le cadre d'un forum sur la retraite.

Selon lui, la mission technique de la Cipres est utile, parce qu'elle propose au gouvernement des pistes de solution en vue d'affronter les urgences dans le secteur social. « La sécurité sociale, processus jamais achevé mais toujours dynamique et vivant, puisqu'appelé à s'adapter aux circonstances et aux nécessités des temps présents et à venir », a-t-il déclaré.

Congo-Brazzaville

Traitement de l'érosion de Ngamakasso - Les travaux s'exécutent normalement

L'information a été donnée par Wang-Lijun, vice-président de l'entreprise China road and… Plus »

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.