19 Juin 2018

Cote d'Ivoire: 9ème cap sud Art - 45 pièces uniques pour redonner vie à Charles Combes

Au 1er étage du Centre commercial Cap Sud, trônent depuis le jeudi 7 juin dernier, sur un espace de 105 mètres de long, 45 bustes grandeur nature sculptés en bois avec une grande dextérité. C'est l'exposition «Combes, une vie au service de l'Afrique» initiée par Cap Sud Art en collaboration avec le Musée Combes de Bingerville.

Cette 9ème exposition du concept Cap Sud Art, qui sera ouverte jusqu'au 21 juillet prochain, met donc en lumière des œuvres du sculpteur français Charles Alphonse Combes, un médecin de formation piqué par le virus de l'art. Un hommage qui marque le cinquantenaire de la mort de l'artiste (1891- 1968).

Les pièces exposées proviennent de la collection du Me Charles Alphonse Combes du "Musée Combes" de Bingerville (39) et du patrimoine de l'Assemblée Nationale de Côte d'Ivoire (6). Parmi elles, on y trouve quelques-uns de ses chefs d'œuvre. Avec ses « têtes », Combes a su retracer dans une écriture artistique qui lui est propre, une carte d'identité géoculturelle de la Côte d'Ivoire.

« L'objectif pour Cap Sud Art est qu'à travers cette sélection d'œuvres emblématiques - et souvent uniques - de collections publiques et privées, les œuvres de Combes revivent et attirent surtout les regards des plus jeunes », a expliqué Mme Carole Trolez, l'ex-directrice de la SCI Business Center, et initiatrice des expositions Cap Sud Art, lors du vernissage.

Selon elle, cette exposition a pour particularité non seulement d'être la première délocalisation du musée mais aussi d'allier le passé et le futur en proposant au public d'admirer des œuvres crées il y a un demi-siècle et de prolonger la découverte en les visionnant sous format numérique.

« Cette prouesse», à l'en croire, a été rendue possible grâce à la collaboration de la société NewayZ, dirigée par Miessan et Diadhiou, qui participent pour la seconde fois à Cap Sud Art.

« En numérisant les bustes, ils offrent généreusement au musée Combes, une bibliothèque numérique permettant à la fois la conservation des pièces et leur vulgarisation au plus grand nombre par le biais des nouvelles technologies qu'il s'agisse des réseaux sociaux ou de l'impression 3D.

Au final, c'est une nouvelle ère qui s'offre au musée Combes», a précisé Mme Trolez, qui passe la main à Mme Carole Toutoukpo. Faut-il le noter, cette exposition est accompagnée d'un élan de solidarité.

Ainsi, près de 1,5 million de FCFA, mobilisé par Cap Sud Art et ses partenaires, sera remis à la Direction du Musée Combes de Bingerville pour les premiers travaux de remise en état de la vieille bâtisse ayant servi de résidence privée au Maître Charles Combes.

Cote d'Ivoire

Procès Gbagbo - Dans la presse ivoirienne, l'attente de la décision de la CPI

La Côte d'Ivoire reste suspendue au sort de Laurent Gbagbo. L'ancien président ainsi que l'ex-leader des… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Patriote. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.