19 Juin 2018

Afrique: Mondial 2018 - Pas que des noms d'oiseaux !

Arabie Saoudite : Les Saoudiens en sont à leur deuxième Mondial. Ils ont été aux Etats-Unis en 1994. Ils ont deux surnoms : «Aouled essahra» (les fils du désert) et «Assoukour el khoudhr» (les Faucons verts).

Australie : Les «Socceroos» ou les «Kangourous» participeront pour la cinquième fois à la Coupe du monde.

Iran : La «Team Melli» (l'équipe nationale), ou les «Shirants Perse» (Les Lions de Perse), a été la première équipe asiatique à se qualifier pour Russie 2018.

Japon : L'équipe japonaise «(Sakkā Nippon Daihyō) s'est déjà qualifiée deux fois pour les huitièmes de finale.

République de Corée : Les «Taegeuk Jeonsa» (les Guerriers Taegu) n'ont pas manqué la moindre édition depuis 1986 !

Egypte : Les «Pharaons» ont mis du temps pour se qualifier pour un Mondial. En Russie, ils participent à leur première Coupe du monde depuis Italie 1990.

Maroc : Les «Lions de l'Atlas» ont terminé premiers du groupe C des qualifications africaines.

Nigeria : Les «Super Eagles» n'ont manqué qu'une seule édition depuis leurs débuts à Etats-Unis 1994.

Sénégal : «Les Lions de la Teranga» avaient atteint les quarts de finale en Corée/Japon 2002.

Tunisie : En Argentine 1978, les «Aigles de Carthage» étaient devenus le premier pays africain à gagner un match de Coupe du monde.

Costa Rica : Les «Ticos» (surnom donné aux Costariciens en général) au Brésil 2014 ont atteint les quarts de finale.

Mexique : «El Tricolor» El Tri en référence aux trois couleurs de leur drapeau. Les Mexicains, victimes des Tunisiens en 1978, ont fait beaucoup de chemin depuis. Ils n'ont perdu qu'une seule fois dans les qualifications pour Russie 2018.

Panama : «Los Canaleros» (ceux du canal) en référence au canal de Panama. Les Centraméricains participeront à leur première Coupe du monde en Russie.

Argentine : Les «Albiceleste» (les Blanc et Ciel). Les doubles vainqueurs étaient déjà présents lors de l'édition inaugurale, en Uruguay 1930.

Brésil : La «Seleção» ou les «Auriverde» (les Vert et Or) a été la première équipe à se qualifier sur le terrain pour Russie 2018.

Colombie : «Los Cafeteros» (les fabricants de café). L'entraîneur argentin José Pekerman était sélectionneur de son pays natal en Allemagne 2006.

Pérou : «La Blanquirroja» ou la «La Selecion Inca» en référence au pays des Incas. Les Péruviens font leur retour en phase finale après 36 ans d'absence.

Uruguay : La «Celeste» (les Bleu et Ciel) a été championne du monde lors de l'édition inaugurale qu'elle organisait, en 1930, ainsi qu'au Brésil en 1950.

Allemagne : «Die Nationalmannschaft» (l'Equipe Nationale). Les champions du monde en titre ont gagné tous leurs matches en qualifications

Angleterre : Les «Three Lions» se sont qualifiés lors de 14 des 16 campagnes qualificatives auxquelles ils ont participé.

Belgique : «Les Diables Rouges». Les Belges ont été invaincus dans le groupe H des qualifications de l'Uefa.

Croatie : Les «Vatreni» (les ardents) ou les damiers ont terminé troisièmes lors de leur première participation à l'épreuve, à France 1998.

Danemark : «Danish Dynamite» ou les «Les Dynamites danoises) se sont qualifiés en dominant largement la République d'Irlande en barrage.

Espagne : «La Selección» ou la «La Furia Roja», championne du monde en 2010, l'Espagne a fait ses débuts en Coupe du monde à Italie 1934.

La France : «les Coqs» ou «Les Bleus» participent à la Coupe du monde pour la sixième fois d'affilée.

Islande : «Strákarnir okkar» (nos gars). C'est le plus petit pays, en termes de population, à se qualifier pour une Coupe du monde.

Pologne : «Białe Orły» ou les «Aigles blancs». Les Polonais ont terminé troisièmes en Allemagne 1974 et Espagne 1982.

Portugal : La «Selecção das Quinas». L'équipe des quinas (Quina est un mot qui signifie en Portugais «groupe de cinq». Référence aux cinq écus, chacun avec cinq pièces d'argent, sur le drapeau du Portugal) participe à la Coupe du monde pour la cinquième fois consécutive.

Russie : «Sbornaya» (l'Equipe Nationale). L'Union soviétique, le pays hôte de la Coupe du monde, avait terminé quatrième en Angleterre 1966.

Serbie : «Beli Orlovi» ou «les Aigles blancs». Les Serbes ont terminé premiers du groupe D de l'Uefa, avec une seule défaite

Suède : «Blågult» ou les Bleu et Jaune. Les Suédois ont terminé deuxièmes de la Coupe du monde 1958, qu'ils organisaient

Suisse : «Rossocrociati» ou les «La Nati, Schweizer Nati (en allemand)». Les Suisses ont été trois fois quart-finalistes de l'épreuve.

Tunisie

Chawki Gueddes exprime ses réserves

Cependant, loin d'avoir provoqué une satisfaction unanime, elle a suscité l'ire du président de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.