19 Juin 2018

Cote d'Ivoire: Pluies diluviennes - Mardi noir à Abidjan

Photo: Fraternité Matin
Pluies diluviennes à Abidjan:

Les magasins, bureaux et lieux de commerce aux abords des voies n'ont pu échapper, malgré les portes hermétiquement fermées.

Ce mardi matin, 19 juin, l'heure est plus qu'à la tristesse dans plusieurs quartiers d'Abidjan. La forte pluie qui s'est abattue sur Abidjan, dans la nuit du lundi au mardi matin a été dramatique.

Riviera Palmeraie, Nouveau camp d'Akouedo, Riviera Allabra, 9 kilos, Bonoumin, le tableau est mélancolique. Maisons inondées, rues sous les eaux, voitures englouties par la boue et les eaux, des hangars emportés qui se retrouvent sur l'autoroute. La forte pluie est passée par là, en dévastant tout sur son passage.

Les magasins, bureaux et lieux de commerce aux abords des voies n'ont pu échapper, malgré les portes hermétiquement fermées. La célèbre boutique Chic shop s'est résolue à une journée sans travail, en raison de la boue qui a envahi les abords. A quelques mètres de cette boutique de grande taille la station Shell est méconnaissable. Elle aussi en a fait l'amère expérience de l'orage. Tout comme la voie menant à la Riviera golf où l'on a pu constater l'effondrement du pan de la clôture d'une maison.

A notre arrivée, le Groupement des sapeurs-pompiers militaires (Gspm) tentait d'extraire des personnes d'un véhicule qui s'est retrouvé dans le caniveau.Cet endroit qui grouille habituellement de monde aux heures de pointe offre ce mardi matin 19 juin une image de désolation. Des passants triment à circuler dans la boue dans un silence qui en dit long sur l'épreuve subie toute la nuit.

A la Riviera Attoban, près de la Pharmacie Saint Bernard, la voie s'est allègrement coupée au grand désarroi des populations qui s'interrogent désormais comment se rendre au travail.

De l'effet de cette furie de la pluie, le bilan est encore lourd. Du nouveau camp d'Akouédo à la Riviera Allabra, en passant par le Riviera Palmeraie, l'on note 8 morts. Mais, selon le ministre de l'Intérieur et de la Sécurité, Sidiki Diakité, il y a aussi eu 2 morts au quartier Mossikro (Yopougon) , 1 à Paillet et 4 corps flottants. Donc un total de 15 morts enregistrés officiellement. Poursuivant, il souligne que 115 personnes ont été mises en sécurité par les interventions du Groupement des sapeurs-pompiers militaires (Gspm) et des services de la marine nationale.

Face à la gravité de la situation, une réunion d'urgence s'est tenue ce mardi au ministère de l'Intérieur et de la Sécurité, en présence du Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly.

En savoir plus

Pluie diluvienne - Le Chef de l'Etat, Alassane Ouattara, écourte son séjour en France pour regagner Abidjan

Plusieurs communes d'Abidjan et la ville de Tiassalé ont été touchés par une pluie… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.