20 Juin 2018

Afrique: Les Sénégalais montrent un autre visage de l'Afrique

Photo: Fédération Sénégalaise de Football
Le tir de Idrissa Gana Gueye qui a occasionné le premier but du Sénégal face à la Pologne. (Score finale 2-1)

Les Sénégalais l'ont fait ! Deux participations à la Coupe du Monde, et deux victoires en match d'ouverture ! Les Lions de la Téranga offrent à l'Afrique sa première victoire en Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018.

En 2002 les Lions de la Teranga avaient surpris le monde du football en s'imposant face à la France qui étrennait son titre de champion du monde. Bis repetita placent, ils ont récidivé cette fois face à la Pologne qui partait avec l'étiquette de favori avec son capitaine Robert Levandowski, meilleur buteur des éliminatoires européennes avec 16 buts, pièce-maîtresse du Bayern de Munich et souvent considéré comme le meilleur attaquant du monde par des spécialistes tel que Lothar Matthaüs.

Et bien, pour la seconde fois bousculé les pronostics en l'emportant par 2 buts à 1, sans que personne ne puisse trouver à y redire. les Lions de la Teranga ont laissé venir leurs adversaires, les ont bloqué quand il le fallait, en réalité les ont fait déjouer. Et si les Polonais ne se sont pas montrés sous leur meilleur jour, les hommes d'Aliou Cissé n'y sont pas pour rien. Ils ont été très calmes tout au long de la rencontre, ont joué la carte de la solidarité et, à la fin, ont remporté une victoire du groupe, du collectif.

"L'arbre" Robert Lewandowski n'a pas réussi à cacher la médiocrité de la forêt de joueurs polonais, muselés sur leurs points forts, le jeu de transition et les ailes.

Lors de la première période, les deux équipes se craignaient, abandonnant toute idée de pressing pour se recroqueviller sur leurs quarante derniers mètres pour boucher les espaces.

Les Rouge et Blanc, pourtant têtes de série du groupe et soutenus par un nombreux public venu en voisin, ont été totalement incapables de créer des décalages. Il a fallu attendre la 50e minute et un coup-franc de Lewandowski boxé sans trop de difficulté par Khadim Ndiaye pour prononcer - timidement - le mot "occasion" à leur sujet.

Lukasz Pisczek a ensuite raté le cadre sur une volée, seul au deuxième poteau (56) et Arkadiusz Milik également, sur un extérieur du pied à six mètres des buts (70).

Pire, les Polonais ont quasiment donné le bâton pour se faire battre. C'est en effet le stoppeur Thiago Cionek qui a dévié une frappe d'Idrissa Gana Gueye qui ne semblait pas destinée à faire mouche, prenant Wojchech Szczesny à contre-pied sur l'ouverture du score (1-0, 37). Et c'est ensuite Grzegorz Krychowiak qui a adressé un ballon en retrait extrêmement désinvolte et hasardeux qui s'est transformé en passe décisive pour Mbaye Niang qui a pris de vitesse le gardien adverse pour marquer dans le but vide (2-0, 60'). Le milieu défensif s'est un peu rattrapé en réduisant la marque d'une magnifique tête croisée en extension à quatre minutes de la fin, mais c'est une maigre consolation (2-1, 86').

Pour les Lions de la Teranga cette première victoire ne vaut pas encore qualification pour les huitièmes de finale. Il leur reste encore deux morceaux à avaler, le Japon, dimanche prochain, et la Colombie, quatre jours plus tard. On savait, dès le départ, que ce groupe serait serré. C'est confirmé surtout après les succès du Sénégal après celui du Japon sur la Colombie. Les "spécialistes" nous avaient prédit l'inverse.

En savoir plus

Les étudiants africains du Québec saluent la victoire des Lions

On se croirait dans une salle télé d'un campus sénégalais. Québec a suivi et… Plus »

Copyright © 2018 Confederation of African Football. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.