20 Juin 2018

Algérie: Investissements privés dans les infrastructures sportives - "Une initiative positive et encourageante"

- Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Hattab, a affirmé, mardi à Blida, que les investissements privés dans les infrastructures sportives et pour jeunes était "une initiative positive et encourageante" pour le secteur.

Lors d'un point de presse animé au terme de sa visite de travail et d'inspection dans la wilaya, M. Hattab a indiqué que les investissements des opérateurs privés dans la réalisation d'infrastructures sportives et pour jeunes se voulait "une initiative

positive et encourageante" pour le secteur, car cet investissement, a-t-il dit, aide à accompagner la démarche des autorités locales en matière de prise en charge des jeunes et "il n'y a aucune différence entre les deux secteurs, à savoir le public et le privé, qui servent l'intérêt du pays".

Le ministre a cité, à titre d'exemple, le projet de complexe sportif privé de Mouzaia qu'il avait inauguré, saluant cette réalisation qui contribuera, a-t-il dit, à "attirer les jeunes de la région, fournir des espaces sportifs pour jeunes", indiquant que l'investissement privé est présent avec force dans la wilaya qui constitue un pôle sportif par excellence".

Néanmoins, poursuit le ministre, la wilaya souffre d'un grand déficit en ce genre d'infrastructures, notamment les piscines, car elle en dispose seulement de 3 ou 4, ce qui impacte négativement les jeunes de la région, particulièrement pendant la saison estivale.

A ce titre, il a appelé le secteur privé à investir dans la réalisation des structures sportives et juvéniles en vue de remédier à ce déficit, ajoutant que " 47 projets inscrits dans la wilaya ont été reportés sine die en raison de la situation financière".

Concernant la possibilité du retour de la sélection nationale de football au stade "Mustapha Tchaker", le ministre a précisé que la sélection se déplaçait à travers les différentes wilayas du pays qui comprend des stades aménagés.

Tout en n'écartant pas cette possibilité, le ministre a assuré que " l'équipe y jouera , si toutes les conditions réglementaires et techniques indispensables venaient à être réunies", car l'important, a-t-il ajouté, est de concrétiser des résultats positifs.

Le premier responsable du secteur a fait savoir qu'il avait abordé ce sujet avec les responsables de la Fédération algérienne de football (FAF) et qu'il les avait sollicités à faire en sorte que l'équipe nationale s'habitue à sortir dans les différents stades nationaux qui disposent de toutes les conditions requises.

Lire aussi: Sport: les athlètes algériens entre souci de performance et absence d'infrastructures

En ce qui concerne la situation du stade Mustapha Tchaker, le ministre a indiqué qu'il "est prêt et qu'il ne reste que certaines retouches légères à réaliser en coordination avec les responsables locaux", se félicitant de la qualité de sa pelouse qui "a renoué avec son état naturel grâce à la prise en charge quotidienne des responsables".

Il a révélé, en outre, lors de sa visite au stade, un soutien financier octroyé par son département ministériel dans le but de parachever ces travaux qui donneront "une valeur ajoutée à ce stade à portée sportive et émotionnelle pour les Algériens".

Quant à la participation de l'Algérie aux Jeux méditerranéens (JM) en Espagne dans les jours à venir, M. Hattab a fait savoir que "les compétitions internationales requièrent des préparations permanentes et nous avons investi dans l'élément humain et avons une jeunesse disposée et prête à remporter un bon classement".

Néanmoins, "cette année a été exceptionnelle et n'a pas vu des préparations en adéquation avec les ambitions de nos athlètes", a-t-il ajouté, indiquant que tout athlète participant aux compétitions

internationales sera obligé dorénavant à réaliser un bon résultat en contrepartie des conditions favorables qui lui seront réunies pour une bonne préparation". Il a salué, entre autres, les résultats satisfaisants réalisés régulièrement par certains sports comme la box, le judo et l'athlétisme.

Le ministre a souligné que les préparations aux jeux méditerranéens d'Oran en 2021 commencent dès maintenant, soit au niveau de la participation, des moyens, de l'organisation ou de la compétition, et ce pour honorer l'Algérie lors de cet évènement sportif international.

Pour ce qui est de l'absence de la sélection nationale du football pour le Mondial de Russie, M. Hattab a indiqué que "la sélection aurait pu réaliser de bons résultats car le potentiel et l'enthousiasme étaient là".

Répondant à une question relative au problème de gestion du Club hippique et dusite de réalisation de l'Ecole nationale d'équitation à Tiaret ainsi que à l'appel des responsables du club hippique à Blida à sa réalisation dans leur wilaya (Blida), le ministre a fait savoir qu'"il y a des différends locaux, le dossier est ouvert et le ministère oeuvre à le régler", indiquant que son département ministériel examinera toutes les propositions rationnelles et oeuvrera à l'application de ce qui entre dans l'intérêt général avec la préservation de cette activité ancienne dans la wilaya.

Algérie

Le processus de stabilisation doit être laissé aux Libyens (Conte)

Le processus de stabilisation de la Libye doit être laissé aux Libyens, a affirmé le chef du… Plus »

Copyright © 2018 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.