20 Juin 2018

Sénégal: Ambiance d'avant match Sénégal-Pologne - Montée de fièvre à Dakar

Photo: Fédération Sénégalaise de Football
Le tir de Idrissa Gana Gueye qui a occasionné le premier but du Sénégal face à la Pologne. (Score finale 2-1)

La fièvre du football est montée d'un cran dans la capitale sénégalaise avec les débuts, ce mardi 19 juin, de l'équipe nationale du Sénégal dans le Mondial russe. L'ambiance d'avant match est allée crescendo et a été marquée par la vente des articles aux couleurs verte-jaune-rouge qui ont explosé en centre-ville à quelques heures du coup d'envoi du match Sénégal-Pologne.

À quelques heures du match très attendu du Sénégal, on était encore très loin de la grande ambiance dans les rues de la capitale. À douze heures, soit deux heures avant le coup d'envoi de ce match, un tour au niveau de certains coins de la capitale laissé déjà une impression : Les Dakarois sont encore loin de l'ambiance de cette compétition planétaire. En effet, de l'Avenue du président Habib Bourguiba au boulevard du général De Gaulle en passant par l'Avenue Dial Diop, le constat est partout le même. Seuls quelques jeunes, habillés en maillot aux couleurs de l'équipe nationale du Sénégal, tentent d'installer l'ambiance par des coups de klaxons de leurs motos scooteurs. Sur les façades des maisons ou de magasins, le long de ces artères cités précédemment, on est encore très loin des images du Mondial de 2002 où le drapeau national était visible partout.

Dans les rues, la présence du maillot de l'équipe nationale n'est pas aussi imposante. Seuls quelques jeunes pour la plupart des garçons croisés étaient habillés en tunique floquée des noms des poulains du sélectionneur national, Alou Cissé. En centre-ville, l'ambiance est tout autre. En effet, au niveau des ronds-points Petersen et Sandaga, la frénésie du Mondial, elle, est allée crescendo. Elle est perceptible partout. Sur la façade des magasins, le drapeau national est bien visible. À l'intérieur des magasins comme à l'extérieur, les articles floqués aux couleurs nationales sont exposés à la vue des passants. Le long de l'Avenue Georges Pompidou, les marchands ambulants assurent la vente à la sauvette en proposant au public des articles aux couleurs nationales et dédiés à cette compétition. Des maillots aux brassards, en passant par les casquettes et des écharpes, il y en avait pour toutes les bourses.

Ainsi, pour les maillots, le prix variait de 1500 francs à 44900 f en passant par 2000 FCfa, 3000 FCfa et 8000 Fcfa, selon la qualité du produit et l'endroit de l'achat entre Petersen et Sandaga. Toutefois, la plupart des commerçants avec qui nous avons échangé, n'écartent pas l'idée d'une hausse du prix des produits notamment les maillots en cas de victoire des Lions du Sénégal. D'ailleurs, ces derniers prient même pour la qualification des hommes de Cissé en finale. Interpellés sur les maillots les plus prisés des Sénégalais, certains commerçants nous ont indiqué que le numéro 10 de Sadio Mané est le plus demandé. Il est suivi par le numéro 20 de Diao Baldé Keita, le numéro 9 de Mame Birame Diouf, le numéro 5 de Idrissa Gana Gueye, le numéro 8 Cheikhou Kouyaté et le 18 de Ismaïla Sarr.

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.