21 Juin 2018

Tchad: L'ancien gouverneur du Logone oriental devant la justice

Au Tchad, l'ancien gouverneur de la région du Logone oriental, Adam Nouki Charfadine, a été placé sous mandat de dépôt par la justice ce mercredi.

Il avait été relevé de ses fonctions à la demande du corps judiciaire qui l'accuse d'avoir fait tirer sur le véhicule d'un avocat et ses clients qui venaient d'être libérés par la justice. Adam Nouki Charfadine et deux anciens responsables de la gendarmerie devraient comparaître ce jeudi en audience de flagrant délit.

Adam Nouki Charfadine et les deux anciens responsables de la gendarmerie du Logone oriental ont dormi ce mercredi à la maison d'arrêt d'Amsinéné. Le juge devant lequel ils ont été présentés ce mercredi les a placés sous mandat de dépôt pour rébellion contre une décision de justice et a demandé qu'ils comparaissent ce jeudi en séance de flagrant délit.

L'ancien gouverneur de la région du Logone oriental est à l'origine d'une grève qui paralyse le secteur judiciaire depuis plusieurs semaines. Lui et les deux responsables de la gendarmerie sont accusés d'avoir fait tirer sur un avocat et ses clients qui venaient d'être relâchés par le tribunal de Doba. Le gouverneur, qui accuse le magistrat de la localité de laxisme, a préféré la force aux moyens de droits.

Une posture qui n'a été tolérée ni par l'administration judiciaire ni par les professions libérales de la justice qui ont exigé que lui et ses complices soient destitués et traduits en justice.

C'est ce qui aura lieu ce jeudi, si le corps judiciaire qui est en grève accepte de faire exception. Pour ses avocats, qui ont donné une conférence de presse ce mercredi, l'ancien gouverneur est victime d'un acharnement.

Tchad

Le pouvoir tchadien reporte les législatives, faute d'argent

Le gouvernement tchadien a annoncé le report des élections législatives au mois de mai 2019 alors… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.