21 Juin 2018

Sénégal: Route Tamba-Goudiri - Bientôt le démarrage des travaux de réhabilitation

La seconde journée de la visite de chantier des équipes du Fonds d'entretien routiers autonomes (Fera) et de l'Ageroute ont été consacrée à la zone Est, notamment dans la région de Tambacounda. Cette visite a permis de faire le point sur l'état d'avancement des travaux d'entretien sur certains tronçons en situation de dégradation.

A ce titre, le directeur régional Est de l'Ageroute, Fodé Mané, a révélé que les travaux de réhabilitation de la route Tambacounda-Goudiri vont démarrer dans les prochains jours. « Le trafic sur cet axe est très dense; il est fréquemment sollicité. C'est pourquoi, il est en état de dégradation avancé.

Aujourd'hui, nous sommes heureux de voir que l'ordre de service pour le démarrage des travaux de réhabilitation de cette route a été signé avant hier (mardi) », a déclaré M. Mané. Avant le début de la réhabilitation de cette route longue de 115 kilomètres, l'entreprise attributaire de ce marché a été demandée d'anticiper sur les installations de chantier et les études d'exécution.

S'agissant du financement, ce sont les fonds saoudien et koweitiens qui devront contribuer à la réalisation de ces travaux de réhabilitation.

Les travaux se dérouleront suivant deux étapes : la première section Tamba-Goudiri sera réhabilitée sur une période de 30 mois. Pour la deuxième section Goudiri-Bakel, le projet du marché a été soumis aux bailleurs en attendant son financement. « Le financement ainsi que les procédures de passation liés à ce marché ont été bouclés.

L'Ageroute a pris toutes les dispositions pour rendre carrossable cet axe avant le début des travaux lourds de réhabilitation », a rassuré M. Mané. Le délai d'exécution pour la première section de 80 kilomètres (Tamba-Goudiri) est fixé à trente mois. Pour ce qui est de la seconde section (Goudiri-Bakel) longue de 105 kilomètres, le projet de marché a été soumis aux bailleurs.

Selon Fodé Mané, directeur régional de la zone Est de l'Ageroute, de 2015 à 2017, le Fera a injecté pas moins de 16,3 milliards de F Cfa dans la zone pour mettre à niveau le réseau routier de la région Est, notamment la région de Tambacounda.

Cette enveloppe, explique-t-il, a permis de mettre à niveau certaines sections du réseau routier, précisément l'axe Koumpentoum-Tambacounda sur une longueur de 106 kilomètres et l'axe de la Rn6 entre Tambacounda et Gouloumbou sur 33 kilomètres et une partie de la Rn7.

A cela s'ajoutent les ouvrages qui ont été réalisés en 2016. Il s'agit des deux dalots (Une sorte de canalisation rectangulaire, utilisé sous les traverses de route et les évacuations des débites d'eau important), situés à Kothiary (28 kilomètres de Tambacounda et celui de Maele Deby). Ces deux ouvrages ont été réalisés dans des procédures des travaux d'urgence.

En effet, leur réalisation fait suite à des décrues qui avaient fini de couper les deux axes avant de les rendre impraticables. D'autres infrastructures du genre ont été aussi réalisées à Bakel. En plus, 59 kilomètres de routes dégradées ont été revêtus. « Les délais ont été respectés et la qualité du travail a été jugée satisfaisante », s'est réjoui Fodé Mané.

Sénégal

Verdict sur la demande de libération immédiate de Khalifa Sall - La Cour d'appel de Dakar sous pression

Le juge Demba Kandji, président de la Cour d'appel de Dakar et ses deux accesseurs qui doivent rendre leur… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.