21 Juin 2018

Tunisie: Les frais revus à la baisse

Ainsi, le coût du pèlerinage est ramené à 11.497 dinars au lieu de 11.710 annoncés précédemment.

Le ministre s'exprimait à l'occasion de l'ouverture à la Mosquée Malek Ibn Anas dans la banlieue nord de Tunis du guichet unique destiné à la finalisation des formalités du pèlerinage.

Ces réductions sont le résultat de concessions faites par les hôteliers saoudiens, a-t-il ajouté, rappelant qu'une délégation représentant la présidence de la République et la Société des services nationaux et des résidences s'est rendue en Arabie Saoudite pour négocier.

De son côté, le directeur général de la Société des services nationaux et des résidences, Moez Boujmil, a précisé que les taxes imposées par l'Arabie Saoudite étaient supportées par le pèlerin tunisien et détaillées dans le tarif du pèlerinage.

Début juin, le ministère des Affaires religieuses a annoncé que le coût du pèlerinage pour la présente saison est fixé à 11.710 dinars contre 9.510 en 2017. Une hausse que le président-directeur général de la Société des services nationaux et des résidences avait justifiée par l'augmentation du prix de change du riyal saoudien et des nouvelles taxes saoudiennes appliquées aux services liés au pèlerinage.

Sur un total de 236.672 candidats inscrits au pèlerinage, 10.982 ont été retenus pour accomplir les rites du pèlerinage avec une moyenne d'âge de 61 ans.

Tunisie

Le parti islamiste Ennahda remporte 130 mairies, devant Nidaa Tounès

En Tunisie, le mouvement Ennahda est arrivé en tête en remportant 130 mairies, la majorité des… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.