21 Juin 2018

Congo-Brazzaville: Défense - Charles Richard Mondjo réitère l'engagement des troupes

Le ministre de la Défense nationale a exprimé, le 21 juin, la volonté des Forces armées congolaises(FAC) et de la gendarmerie nationale d'accomplir leurs missions régaliennes, lors de son message livré à l'occasion de la célébration du 57e anniversaire des FAC ce 22 juin.

Charles Richard Mondjo a rappelé, à l'occasion, les orientations du président de la République lors du réveillon d'armes du 31 décembre 2017. Conformément à la loi de programmation de la modernisation de la force publique, les armées doivent poursuivre le renforcement des capacités, de l'organisation et de la discipline, le respect des engagements tant intérieurs qu'extérieurs et le renforcement du lien armée-nation, a-t-il indiqué. « Nos armées doivent accomplir les missions avec une capacité opérationnelle adéquate. Celle-ci s'acquiert par la préparation qui implique l'organisation, l'entraînement, l'instruction et la formation, mais aussi le soutien », a-t-il rélevé.

En ce qui concerne la gendarmerie nationale, le ministre de la Défense a assuré que le maillage du territoire par la mise en place des unités se poursuit. Par ailleurs, se poursuivent également les travaux de révision du cadre organique et administratif du ministère de la Défense. De même, le renforcement de la discipline va désormais s'appuyer sur un nouvel outil de régulation, à savoir le décret portant composition et fonctionnement des conseils de discipline au sein des FAC et de la gendarmerie nationale. « En effet, l'organisation touche aussi le volet social, notamment des actions menées en faveur du personnel et de leurs familles, pour perpétuer l'esprit de fraternité d'armes », a-t-il ajouté.

Pour Charles Richard Mondjo, l'organisation du Championnat africain militaire de basketball a été un succès. Il a salué le dévouement de tous ceux qui ont contribué de près ou de loin au succès de cette compétition internationale.

En matière de sécurité collective, il s'est réjoui de la continuité de la mission en République centrafricaine, à travers l'Unité de police constituée, sous mandat de la Minusca. « Dans ce même élan, a-t-il poursuivi, à la faveur des entraînements navals internationaux, tels qu'Obangame express, Africa Nemo, notre marine nationale et les administrations ayant des activités en mer se sont appropriées le principe de coopération opérationnelle sur l'action de l'Etat en mer ».

Pour terminer, il a saisi cette opportunité pour s'incliner pieusement devant la mémoire de tous les militaires décédés, indiquant que « leur engagement est et restera à jamais un exemple et une lumière pour la postérité ».

Notons que le 21 juin, la force publique a commémoré la journée du souvenir aux morts, au cours de laquelle trois ministres, respectivement de la Défense nationale, de l'Intérieur et de la décentralisation et celui la Culture et des arts, en présence du chef d'état-major général, du haut commandement militaire des FAC et de la police, ainsi que de nombreux anciens militaires, ont déposé des gerbes de fleurs sur la stèle aux morts située à quelques encablures du ministère de la Défense nationale.

Congo-Brazzaville

Patrimoine culturel - Félix Kabange Numbi fait une descente à l'Institut national des archives du pays

Le ministre de l'Aménagement du territoire et rénovation de la ville a visité, sous la conduite de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.