21 Juin 2018

Congo-Kinshasa: Crise préélectorale - CNSA - Joseph Olenghakoy frappe à la porte de Kabila !

"L'heure est grave. Le processus électoral est torpillé contrairement à la volonté de l'Accord de la Saint Sylvestre. Aucune tripartite organisée depuis le début de l'année 2018. Pas de consensus politique autour de la machine à voter, encore moins, aucune prise en compte des corrections des omissions et erreurs contenus dans la liste de partis et regroupements politiques publiée au Journal Officiel le 30 avril 2018.

La non libération de certains prisonniers politiques, d'opinions et amnistiés contrairement aux prescrits de l'Accord du 31 décembre 2016". Ce constat est celui du Conseil National de Suivi de l'Accord et du Processus Electoral (CNSA), fait au cours de la séance plénière extraordinaire qui s'est tenue hier, Jeudi 24 juin 2018, sous la présidence de M. Joseph OLENGHANKOY MUKUNDJI, son président.

Vu que l'ensemble des préalables devant concourir à l'organisation des élections libres, crédibles et apaisées n'ont pas été vidés, il y a l'urgence de sauver la nation qui, jusqu'ici, est au bord des précipices. C'est pourquoi, la plénière extraordinaire du CNSA a adopté dans l'une de ses recommandations que son président Joseph OLENGHANKOY doit rencontrer le Chef de l'Etat, Joseph Kabila, garant du bon fonctionnement des institutions pour une solution idoine avant le dépôt des candidatures. Le CNSA déplore, également, le règlement unilatéral non satisfaisant de la question des cautions payées depuis 2015, pour les élections législatives provinciales.

Congo-Kinshasa

Incendie de 2O % de matériels électoraux, la CENI prise dans le piège de l'opposition

L'incertitude s'installe à 8 jours des élections en République démocratique du Congo. Ce… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.