21 Juin 2018

Algérie: Chlef - Pose de la première pierre d'une pépinière d'agrumes à Ouled Farés

 La région d'Ouled Farés (wilaya de Chlef) a été jeudi le théâtre de la pose de la première pierre de réalisation d'une unité de production de plants d'agrumes certifiés, en présence du wali et nombre d'acteurs du secteur agricole.

Dans son intervention à l'occasion, Abdelkader Hadjouti, président de la Chambre d'agriculture de la wilaya, a souligné les efforts consentis en vue de la concrétisation de ce projet, "unique en Algérie", qui doit permettre d'assurer une production annuelle d'un million de plants d'agrumes certifiés, grâce au soutien de la Coopérative des agrumes des états francophones (englobant entre autres l'Algérie , la Tunisie et le Maroc).

Cette pépinière qui sera notamment dédiée à la production de six (6) nouvelles espèces d'agrumes est "une importante valeur ajoutée à la filière agrumicole algérienne", a-t-il ajouté.

Il a signalé la programmation d'une opération d'installation, au titre de ce projet, de vergers de démonstration à Annaba, Oran et Chlef, en collaboration avec les services de la tutelle et de la Chambre nationale d'agriculture.

La seconde étape du projet consistera en l'approvisionnement de toutes les pépinières du pays en plants d'agrumes certifiés, avant l'intensification de leur culture pour leur vente aux agriculteurs.

"Cette pépinière est appelée à jouer un rôle conséquent dans la filière agrumes, notamment en mettant un terme au problème de la mauvaise qualité des plants à l'origine de la courte durée de vie des arbres et de la mauvaise qualité de leurs fruits", a estimé, pour sa part, Malika Meziane, professeur à la faculté des sciences de la nature et de la vie à l'université Hassiba Ben Bouali de Chlef.

L'université de Chlef est un "partenaire d'importance" dans le succès de cette unité future, inscrite au titre du projet du "Pôle agrumicole" devant être abritée par la wilaya de Chlef, a-t-elle ajouté, signalant que le rôle de l'université consistera en le "diagnostic des maladies du verger, l'orientation des agriculteurs et l'affectation de recherches à la filière".

De son côté, le directeur de la station régionale de protection des végétaux, Boualem Mekhanek, a mis en avant le rôle attendu de cette pépinière dans la "certification de l'origine des plants d'agrumes et, partant, garantir aux investisseurs et aux agriculteurs un produit de qualité aux normes en vigueur".

Il a, également, exprimé la disponibilité de ses services à accompagner la chambre d'agriculture dans la mise en œuvre de ce projet, en assurant, entre autres, le contrôle des vergers d'origine des plants, le traitement de maladies éventuelles et l'entretien des arbres.

Le projet, qui s'étend sur une superficie de 9,33 ha, est lancé par la Chambre d'agriculture de Chlef, en collaboration avec le ministère de l'Agriculture, du Développement rural et de la Pêche et la Chambre nationale d'agriculture, outre d'autres partenaires concernés, à l'instar d'instituts de recherche scientifique et de stations de protection des végétaux.

La contribution de la Coopérative des agrumes des états francophones est estimée à 720.000 Euros, à cela s'ajoute une enveloppe conséquente de la part de la Chambre nationale d'agriculture.

Selon les prévisions de la Chambre d'agriculture de Chlef, cette future pépinière assurera une production annuelle d'un million de plants d'agrumes certifiés (avec d'autres pépinières du pays), avec à la clé la création d'une centaine d'emplois.

Algérie

Un blogueur emprisonné entame une nouvelle grève de la faim

Merzoug Touati, un blogueur algérien, a entamé une nouvelle grève de la faim depuis le 8 juillet.… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.