22 Juin 2018

Tunisie: Le Tribunal militaire de Sfax tient sa 1ère audience

Le juge d'instruction militaire avait inculpé le 17 mai dernier le capitaine du patrouilleur militaire et le passeur des clandestins du naufrage de l'embarcation, selon le procureur militaire.

Celui-ci avait indiqué que le juge d'instruction militaire a déféré les deux accusés devant la Chambre criminelle du tribunal militaire de première instance à Sfax pour «crimes non prémédités, négligence, violation des lois et blessures involontaires».

Les avocats des familles des victimes ont demandé le report du procès et la convocation du chargé du contentieux de l'Etat, au nom du ministère de la Défense responsable du dédommagement des préjudices dus au naufrage.

Le correspondant de l'agence TAP n'a pu toutefois obtenir confirmation du report du procès auprès des autorités concernées et des avocats.

La première audience du procès s'est déroulée sous forte présence militaire aux environs du tribunal et d'un grand nombre de membres des familles des victimes originaires de différentes régions du pays, notamment Bir Ali Ben Khalifa, qui a enregistré le plus grand nombre de naufragés.

Le bilan du drame s'est élevé à 46 victimes, alors que 38 personnes avaient été secourues. Un autre naufrage d'une embarcation transportant des migrants clandestins s'est produit également au large des îles de Kerkennah début juin, faisant 84 morts, rappelle-t-on.

Tunisie

Coupe du monde - Pourquoi le continent a du mal à transformer...

Le dimanche 15 juillet dernier, les lampions se sont éteints sur la Coupe du monde Russie 2018, avec la victoire… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.