22 Juin 2018

Algérie: Réhabilitation des agglomérations - Plus de 79 milliards de DA affectés en 2015-début 2018

Le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar a affirmé, jeudi au siège de l'Assemblée populaire nationale (APN), qu'une enveloppe financière de plus de 79 milliards de dinars avait été affectée, durant la période allant de 2015 à 2018, dont 55 milliards enregistrés entre fin 2017 et début 2018 pour parachever les travaux de réhabilitation des grandes agglomérations.

M. Temmar a ajouté que "le président de la République, Abdelaziz Bouteflika a ordonné l'affectation d'une enveloppe financière supplémentaire estimée à 33 milliards de dinars", précisant que cette enveloppe s'inscrit dans le cadre du parachèvement des travaux de réhabilitation des agglomérations parachevées ou en cours de finalisation.

Dans ce contexte, il a été enregistré, jusqu'à ce jour, plus de 189.000 logements finis et plus de 185.000 unités de logements dont le taux de réalisation a atteint 90%, et nécessitant une réhabilitation, a rappelé le ministre.

En ce qui concerne les nouvelles villes, M. Temmar a affirmé que depuis septembre 2013, il a été mis en place un calendrier exact pour la réalisation de ces projets.

D'autant plus que les nouvelles villes connaissent des taux de réalisation "variables", à l'instar des nouvelles villes de Sidi Abdellah et de Bouinane, et les deux villes de Boughezoul (Hauts-plateaux) et d'El-Menea (Sud) qui a réalisé, selon lui, un progrès significatif en termes de travaux de réhabilitation, indiquant que la nouvelle ville de Hassi Messaoud relève du ministère de l'Energie.

A cet égard, il a affirmé la présentation d'un dossier au niveau d'un conseil interministériel pour examiner la situation des nouvelles villes et leurs perspectives au vu des besoins financiers, assurer la coordination entre les différents secteurs et trouver une formule de leur gestion.

Le ministre a fait état, en outre, de la création de plusieurs pôles urbains, à l'instar de Draa Errich à Annaba, d'Ali Mendjeli, d'Ain Nahas à Constantine, et de Misserghine à Oran, visant à trouver l'équilibre du territoire et absorber les besoins enregistrés au niveau de ces régions.

Concernant les lotissements sociaux, le ministre a fait état de la création de 285.000 lots de terrains au niveau de 10 wilayas du Sud et 19 wilayas des Hauts plateaux conformément aux spécificités de ces régions et au mode de vie de ces habitants", ajoutant que "la réception des travaux d'aménagement des routes et des réseaux d'assainissement et de l'eau potable au profit de près de 72.000 lotissements.

"Dans ce cadre, une enveloppe financière de plus de 17 milliards a été enregistré durant la période allant du 2015 au 2018 pour la prise en charge des travaux d'aménagement", a-t-il poursuivi.

En matière d'équipements publics, le ministre a fait savoir que "durant la période allant de 2014 à 2018, il a été enregistré 813 structures publiques dont 733 dans le secteur de l'éducation (364 groupements scolaires, 208 CEM et 89 lycée) outre 80 autres structures dans d'autres secteurs (sièges administratifs, sûreté nationale, Gendarmerie nationale, Protection civile, mosquée et marché couverts).

M. Temmar a précisé "qu'en vue de livrer ce programme dans les délais impartis parallèlement avec les logements, le gouvernement a pris plusieurs mesures dont l'affectation des enveloppes financières pour rattraper le retard accusé à travers la mobilisation de 116 milliards DA dont 105 milliards DA destinés aux structures scolaires".

Selon le ministre, la réception de 390 structures scolaires dont 302 groupements scolaires est prévue durant la rentrée scolaire 2018-2019.

En matière de moyens de réalisation, M. Temmar a souligné que les différents programmes de logements ont constitué une locomotive pour le développement économique qui a permis la création de plusieurs unités de production, des bureaux d'études et des entreprises de construction outre leur contribution à l'absorption du chômage et la réduction de la facture des importations.

Parmi les plus importants indices économiques, l'agrément de 2.990 ingénieurs dans le domaine de la construction, 7.800 architectes, 8.215 promoteurs et 1.936 agents immobiliers outre la création de 23.000 entreprises de réalisation dont plus de 22.000 de la qualification 1 à 4 et plus de 900 entreprises de la qualification 5 à 9".

Algérie

Coupe de la CAF (16es de finale-aller) - USM Bel Abbes-Enugu Rangers (0-0)

Le représentant algérien en Coupe de la Confédération africaine de football, l'USM Bel… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.