22 Juin 2018

Algérie: BAC 2018 - La coupure de l'accès à Internet au début de chaque épreuve bien accueillie

- La coupure de l'accès à Internet pendant une heure au début de chaque épreuve a été bien accueillie par de nombreux candidats au Baccalauréat et même leurs parents.

Approchés par l'APS au niveau des centres d'examen à Alger lors des deux premiers jours du Baccalauréat, des candidats se sont dits soulagés par cette décision qui a mis un terme à la publication, par certains utilisateurs de réseaux sociaux, de faux sujets qui ne font que déstabiliser davantage en ces moments de grand stress.

Au lycée Rouchei Boualem à Belouizded, les candidats Yasmine et Mohamed (sciences expérimentales) se sont réjouit de cette coupure qui a dissipé le stress et les situations de panique qu'ont vécu les candidats en 2016 et 2017, soulignant le calme et la sérénité caractérisant la session 2018.

Romaissa, une autre candidate (langues étrangères) au lycée El Idrissi s'est dite confiante et satisfaite de la bonne organisation de cette année, estimant que la coupure de l'accès à internet n'a pas d'impact négatif sur les candidats.

Lire aussi: BAC: les candidats passent les premières épreuves dans de bonnes conditions

De leur côté, Aya et Belkis (candidates libres) estiment que la coupure de l'accès à internet ne pose aucun problème aux candidats tant qu'elle intervient durant les épreuves et non pas pendant le temps de révision, affirmant que les candidats libres ont besoin de ce service pour les révisions.

Se félicitant aussi de la coupure de l'accès à internet pendant une heure au début de chaque épreuve, la maman d'un candidat a expliqué que c'est "une chose positive" qui a permis d'alléger le stress des élèves, ajoutant qu'elle avait procédé elle même à la coupure de l'Internet chez elle la veille pour épargner toute déstabilisation à son fils et à ses copains qu'elle a aidé, en sa qualité d'enseignante universitaire, dans la préparation de cet examen.

Dans ce cadre, la présidente de la Fédération nationale des association de parents d'élèves (FNAPE), Djamila Khiar a déclaré à l'APS que "l'accès à Internet a été coupé pendant une heure au début de chaque épreuve afin d'éviter les scénarios des deux année précédentes", appelant "les parents d'élèves à inculquer à leurs enfants les valeurs de la persévérance et du compter sur soi" tout en mettant l'accent sur "la nécessité de lutter tous contre la triche qui est un phénomène étranger aux coutumes et la culture des Algériens".

Lire aussi: BAC: l'internet suspendu pendant la 1ère heure de chaque épreuve

Pour M. Ihab Tikour, spécialiste en informatique, "la triche est un phénomène mondial et la coupure de l'accès à Internet est une solution facile qui sert à rien", appelant à "trouver des solutions plus sérieuses et qui ne lèsent pas les personnes non concernées par le Baccalauréat".

La ministre de la Poste, des Télécommunications, Technologies et du Numérique, Houda-Imane Faraoun, avait annoncé récemment que l'Internet sera coupé pendant une heure au début de chaque épreuve du Baccalauréat pour éviter toute tentative de triche pendant cet examen national.

Algérie

Les projets e-éducation et e-santé via le satellite Alcomsat-1 présentés à Adrar

Les projets e-éducation et e-santé, utilisant les capacités du satellite algérien de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.