23 Juin 2018

Tchad: Début du procès du gouverneur de Doba

A N'Djamena, le procès de l'ancien gouverneur du Logone oriental Adam Nouki Charffadine et des responsables de la gendarmerie de cette région a débuté vendredi 22 juin.

Relevés de leurs fonctions et poursuivis pour destruction de biens, rébellion, discrédit sur une décision de justice, empiétement sur les fonctions judiciaires, outrage à magistrat et attentat à la liberté suite à une fusillade au tribunal de Doba fin mai, ils devront attendre mardi pour donner leur version des faits.

La cour du palais de justice était noire de monde ce vendredi. En plus du personnel judiciaire et des journalistes, de nombreux curieux sont venus assister au procès de ces autorités qui ont fait tirer sur un avocat et ses clients libérés par la justice. L'ancien gouverneur est lui arrivé seul, dans un 4x4 privé.

A l'ouverture de l'audience, la partie civile pointe l'incompétence de la Cour. Les faits reprochés relèvent d'une cour criminelle, plaide-t-elle. Pour la défense des accusés, c'est à Doba, lieu de l'infraction, que devrait se tenir le procès. Le tribunal demande à se retirer puis revient en fin d'après-midi pour rejeter les demandes.

Elle se dit compétente et demande aux parties de revenir mardi 26 juin pour les plaidoiries et les réquisitions du procureur. En attendant, l'ancien gouverneur et ses cinq compagnons doivent repartir à la maison d'arrêt où ils sont en détention depuis ce mercredi.

Tchad

Homme d'expérience, le général Hanena ould Sidi prend la tête du G5 Sahel

Le général mauritanien Hanena ould Sidi a été nommé commandant de la forceG5 Sahel.… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.