24 Juin 2018

Cote d'Ivoire: Opérations de déguerpissement à Abidjan après les inondations

A Abidjan en Côte d'Ivoire, les autorités ont commencé ce samedi 23 juin les opérations de destructions des constructions situées dans des zones à risque. Ces opérations promises par les autorités jeudi font suite aux graves inondations du début de semaine et qui ont fait 18 morts dans la capitale économique ivoirienne.

Sous une pluie fine mais persistante, les tractopelles détruisent une à une les petites maisons de bois et de tôle qui s'effondrent comme des châteaux de cartes. Un matelas, quelques vêtements emportés à la hâte... Dans le bidonville « Blue Rock » situé à Riviera Palmerais, en zone inondable, c'est la panique et le désarroi.

Marthe N'Guessan est venue en catastrophe aider ses nièces qui font partie des déguerpis et elle est furieuse. « Vous voulez mettre ces gens-là à la rue, mais ils iront où ? Là, je demande à l'État : "ils sont où les droits de l'homme dans cette Côte d'Ivoire ?" Ça n'existe pas ! »

Certains sont plus compréhensifs, comme Stéphane Dagbo, un chauffeur de taxi, qui déplore toutefois n'avoir été prévenu son expulsion que la veille au soir.

« On a été surpris ce matin de voir la machine se mettre à l'œuvre. Sinon c'est une bonne mesure de prévention, parce que l'eau a fait beaucoup de morts ici. Mais on n'a pas été prévenus. La population va se retrouver dehors, à la belle étoile, avec des enfants... Tout ça, c'est pas facile. »

D'autres déguerpissements ont eu lieu dans la journée dans la commune. Rue Ministre, dès 8h du matin, à grand renfort de militaires et de policiers - mais sans heurts - les tractopelles ont détruit des boutiques et terrasses de boutiques situées en bordure de caniveau afin de procéder à son élargissement.

La municipalité assure que les déguerpis pourront être hébergés au même titre que les sinistrés des inondations dans des écoles primaires de la commune et ce, jusqu'à la fin de la saison des pluies.

Cote d'Ivoire

La justice ivoirienne inculpe un imam pour des faits «d'apologie du terrorisme»

L'imam Aguib Touré avait été arrêté le 3 juillet. Il est désormais… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.