24 Juin 2018

Algérie: L'implication de juges dans l'affaire des 701 kg de cocaïne, c'est vouloir "faire dévier l'enquête"

Alger — Les informations relayées sur une pseudo-implication de juges dans l'affaire des 701 kg de cocaïne saisies au port d'Oran, "sont infondées" et ont pour objectif "d'attenter au corps des magistrats et de faire dévier l'enquête", a affirmé samedi le Syndicat national des magistrats (SNM) dans un communiqué.

Les informations relayées par certains médias sur une pseudo-implication de magistrats dans l'affaire des 701 kg de cocaïne ont pour objectif de "faire dévier l'enquête dans une tentative orchestrée visant à attenter à la crédibilité de la justice et à ses institutions conduites par des cadres intègres et compétents et qui ont su assumer, tout au long de leur carrière, leurs responsabilités dans l'application de la loi et veillé à la protection du citoyen et du pays", a précisé le SNM dans son communiqué.

Lire aussi: Affaire de la cocaïne: l'Algérie vit une agression à travers la drogue

Le Syndicat national des magistrats a exprimé dans ce cadre sa "stupéfaction" de ce qu'il a qualifié d'"allégations" portant une implication de magistrats nommément désignés dans l'affaire de trafic de cocaïne, dont l'enquête est "au tout début", soulignant "son droit à user de toutes les voies et moyens légaux contre ces agissements".

Ces informations relayées par certains médias, sans s'assurer de leur exactitude et leur source, sont de nature "diffamatoire", dont l'objectif est de "porter atteinte à l'image des magistrats", d'autant qu'elles "ont terni l'image du secteur de la justice en Algérie devant l'opinion publique nationale et internationale, mais demeurent toutefois des actes incriminés par la loi et le code pénal", a fait savoir le SNM.

Après avoir rappelé la mobilisation des magistrats contre "toutes formes de corruption", le syndicat a appelé les différents médias à "faire montre de professionnalisme, de responsabilité et de respect de l'image et de la crédibilité des institutions et des cadres de l'Etat algérien notamment le secteur de la justice en sa qualité particulière qu'est le respect des procédures judiciaires à leur tête le secret de l'enquête" et à "contribuer à moraliser et promouvoir le journalisme à travers les enquêtes, la vérification des informations à l'abri de toute diffamation ou injure contre les personnes".

Algérie

Près de 600 nouveaux migrants expulsés d'Algérie arrivés à Agadez

Près de 600 de migrants sont arrivés à Agadez au cours de la deuxième semaine de juillet.… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.