24 Juin 2018

Ile Maurice: Licenciés de la CWA - Certains cas revus

«Ne comptez pas sur moi pour rendre publique la liste des gens récemment recrutés à la CWA. Je violerais, au cas contraire, la Data protection Act.» Ces propos sont ceux d'Ivan Collendavelloo. Le ministre des Services publics répondait, hier, samedi 23 juin, à la Private Notice Question du leader de l'opposition, Xavier-Luc Duval, qui était axée sur ce dossier.

L'adjoint au Premier ministre a également laissé entendre qu'il comprenait le sentiment de révolte qui anime les 150 personnes qui, elles, ont été remerciées après avoir passé plusieurs années à travailler pour cet organisme. «Il n'est pas exclu que l'on revoie certains cas», a ainsi laissé entendre Ivan Collendavelloo. De quoi faire renaître l'espoir chez ceux qui avaient du mal à garder la tête hors de l'eau.

Pourtant, le jeudi 31 mai, Ivan Collendavelloo avait affirmé que ces employés « travaillaient avec des contracteurs qui les plaçaient dans différents endroits. Zot pa ti bann amployé CWA é ti pé travay dan enn sistem archaïque... »

Ile Maurice

Travaux Metro Express - Richelieu Branch Road fermée à la circulation

Metro Express oblige, de nouvelles déviations sont prévues sur nos routes. Ils concernent principalement… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.