25 Juin 2018

Sénégal: Journée internationale de la veuve et de l'orphelin - La Rampe distribue 4.000 kits à des nécessiteux

La Rencontre des acteurs et mouvements pour l'émergence (Rampe) a célébré, samedi dernier, au Grand théâtre, la Journée internationale de la veuve et de l'orphelin.

La cérémonie a commencé par un récital de coran en la mémoire de tous les disparus, suivi d'une prestation des enfants orphelins de Thiaroye. Ils sont une dizaine d'enfants, filles et garçons, qui ont en commun la perte d'un être qui leur est cher : le papa.

Nombreux parmi ces gamins n'ont pas eu la chance de connaître leurs parents qui tentaient de rejoindre l'Europe dans le seul but d'aider la famille. Malheureusement, l'aventure a mal tourné car nombre d'entre eux sont morts en mer en laissant derrière eux des orphelins sans soutien.

Les enfants, dans leur prestation, ont invité ceux qui n'ont pas encore vécu cette expérience à ne pas tenter l'aventure. Le message est poignant. Il a ému plus d'un dans une salle du Grand théâtre archicomble.

La mort d'un père entraîne, pour la plupart des cas, la dislocation de la cellule familiale. La veuve, seule, doit faire face à toutes les charges : éducation, santé et autres besoins sociaux.

Les enfants orphelins et les veuves sont des couches vulnérables, a fait savoir le coordonnateur de la Rampe, Hamady Dieng. Pour les venir en aide, la Rampe a convié à cette rencontre 4.000 veuves et orphelins à qui elle a distribué des kits composés de vivres.

Celle-ci célèbre, pour la troisième année consécutive, cette journée dédiée à la veuve et à l'orphelin. En 2016, elle avait distribué des kits à 500 veuves et orphelins. L'année suivante, elle est passée à 2.000 veuves.

D'après M. Dieng, la Rampe travaille avec 6.000 veuves et orphelins rien que dans les quatre départements de la région de Dakar. Elle est en train de réaliser une enquête nationale pour recenser les veuves et orphelins sur l'ensemble du territoire national.

Ces données seront une sorte de miroir pour la Rampe qui s'inscrit dans une logique de soutenir toutes les couches vulnérables de la société, plus particulièrement les orphelins et leurs mamans.

Toutefois, Hamady Dieng plaide pour que le 23 juin soit institué dans le calendrier républicain comme la Journée de célébration de la veuve et de l'orphelin. Pour rappel, la présente édition a été présidée par le ministre de la Santé et de l'Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr.

Sénégal

Non au silence sur les droits humains lors de la visite du président chinois

Le président Macky Sall ne doit pas passer sous silence la question du respect des droits humains lors de la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.