25 Juin 2018

Congo-Kinshasa: La MONUSCO appuie la mise en place d'une clinique mobile sur le site des déplacés de Katanika

communiqué de presse

Kalemie, le 19 juin 2018 - L'Ambassadeur du Canada, Nicolas Simard, a procédé à l'inauguration d'une Clinique mobile au site des déplacés de Katanika, à 7 km au sud de Kalemie, dans la province du Tanganyika, en présences des autorités provinciales et du Représentant de l'Ambassade de Suède en République Démocratique du Congo.

Le projet du Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) a bénéficié d'un appui de la MONUSCO et de plusieurs autres partenaires comme le PAM et la FAO.

L'initiative d'une clinique mobile dans le site de Katanika est née en janvier dernier, au moment d'un visite conjointe organisée sur le site et conduite par la Représentante spéciale adjointe et Coordonnatrice humanitaire des Nations Unies, Kim Bolduc, et les Représentants de différentes agences humanitaires actives dans la région, y compris les Ambassadeurs de Suède et du Canada. A cette occasion, ces acteurs ont pu palper la situation des femmes de camps de déplacés internes.

La cérémonie d'inauguration de la Clinique mobile intervient six mois après cette visite pour donner une réponse urgente aux besoins exprimés par les femmes enceintes vivant dans ces sites.

Le Médecin Chef de division provinciale de la santé, le Dr Benjamin Maloba, a indiqué que la région observe 27% seulement d'accouchements assistés, 172 décès maternels dont 119 dans la communauté et un taux de mortalité maternelle de 1217 décès pour 100 000 naissances vivantes. La santé de la mère reste donc une préoccupation majeure dans la province du Tanganyika.

Les problèmes liés à la prise en charge des femmes enceintes et d'autres femmes à problèmes gynécologiques se posent avec acuité à cause de la vulnérabilité dans laquelle se trouvent plusieurs femmes déplacées, suite au conflit intercommunautaire Twa-Bantous qui a sévi dans la région.

Le site de Katanika compte aujourd'hui 612 femmes enceintes. Treize femmes ont pu accoucher dans la Maternité mobile avant la cérémonie d'inauguration.

Dans le secteur, la Clinique mobile devient une réponse urgente aux problèmes de femmes accouchant. Elle doit ainsi profiter à des centaines d'autres femmes vivant aux alentours du site.

Le Gouverneur de la province du Tanganyika, Richard Ngoy Kitangala, a émis le vœu de voir des actions du genre être posées et étendues sur l'ensemble des sites pour davantage d'impact.

La Clinique mobile de Katanika est équipée de matériels modernes. L'Ambassadeur du Canada, Nicolas Simard, parle, pour sa part, d'un résultat obtenu avec le concours de plusieurs efforts.

La FAO a distribué des kits agricoles aux femmes enceintes bénéficiaires du projet. Le bureau de la MONUSCO-Kalemie, par le biais de la Section Engineering a apporté son appui technique à la réalisation de cette Maternité mobile montée au cœur du site des déplacés de Katanika.

Congo-Kinshasa

Expulsés d'Angola, des Congolais plongés dans la misère au Kwango

Depuis le mois d'octobre 2018, des milliers des Congolais, de l'Angola manu militari, atterrissent sans défense,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 United Nations Stabilization Mission in the DR Congo. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.