Egypte: Mondial 2018 - L'Egypte, Salah et puis c'est tout (groupe A)

Photo: Africa Top Sport
Ahmed Fathy - Egypt

L'Egypte quitte le Mondial-2018 sur une nouvelle désillusion, une troisième défaite, face à l'Arabie saoudite (2-1) lundi à Volgograd.

Le gardien Essam El-Hadary, devenu à 45 ans le joueur le plus âgé à disputer un Mondial, a certes arrêté un penalty pour fêter ce record mais n'a pu en stopper un second de Salman Al-Faraj (45e+6). Avant de concéder un second but en toute fin de match.

L'Egypte, déjà battue par l'Uruguay (1-0) et la Russie (3-1), quitte donc le Mondial sur trois défaites, qui viennent assombrir le triste bilan en 3 participations depuis 1934 (5 défaites, 2 nuls). La première victoire attendra au moins quatre ans de plus...

Pour les Saoudiens, délivrés par Salem Al-Dossari en toute fin de rencontre (90e+5), il s'agit du premier succès depuis la Coupe du monde 1994 (1-0 devant la Belgique), après 12 matches consécutifs sans gagner !

Les Egyptiens, qui ont certes ouvert le score sur un but de Salah (22e) -son deuxième depuis le début du Mondial-, ont ensuite été victimes de leur manque d'efficacité. Bien trop seul dans une équipe égyptienne décevante, l'attaquant vedette de Liverpool n'a pas pu changer le destin des Pharaons.

Bien pâles en première période, les Saoudiens sont revenus juste avant la mi-temps grâce à un deuxième penalty peu évident, accordé par l'arbitre Colombien M. Roldan après une longue consultation de la vidéo (VAR).

Sans rythme et ponctué de nombreuses approximations, le match a finalement basculé au bout des arrêts de jeu, sur un but d'Al-Dossari mettant fin à 24 ans d'attente saoudienne.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.