Congo-Kinshasa: Ebola ne semble plus sévir

MSF (file photo)

Cela fait vingt jours que la RDC n'a plus notifié un nouveau cas positif de la maladie. Au total, 24 personnes ont été guéries depuis le premier cas confirmé.

Aujourd'hui, place est à l'optimisme du côté du ministère de la Santé qui affirme avoir maitrisé la situation dans la ville de Mbandaka et dans la zone de santé de Bikoro. Au total, 55 cas de fièvre hémorragique ont été signalés dans la région, dont 38 confirmés.

Le dernier cas confirmé de la maladie Ebola remonte au 6 juin 2018. Les analyses épidémiologiques ont permis d'identifier des contacts qui vivent dans toutes les zones de santé touchées. Aux dernières nouvelles, 172 personnes sont toujours suivies. Elles ont été conseillées de limiter leurs mouvements.

Le ministère de la Santé fait savoir que le dernier contact sortira de la liste ce mercredi 27 juin 2018. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) parle des progrès importants, mais souligne que le travail n'est pas encore terminé et que la vigilance doit être de mise.

L'épidémie étant quasiment maîtrisée à Bikoro et à Mbandaka, les efforts sont maintenant orientés vers Itipo. La sensibilisation également a été intensifiée depuis la semaine dernière.

A titre illustratif, Jean Florent Ibenge Ikwange, sélectionneur de l'équipe nationale de la RDC, les Léopards, s'est rendu à Mbandaka et à Itipo pour participer à la campagne « Léopards contre Ebola ». Il était notamment accompagné de l'ancien joueur de l'équipe nationale du Portugal Aziz Makukula.

L'autre pilier de la riposte, c'est la vaccination. Depuis le lancement de la campagne ciblée le 21 mai dernier, 3 280 personnes ont été vaccinées.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.