26 Juin 2018

Mali: Présidentielle 2018 - Jeamille Bittar ne sera pas candidat

Le parti MC-ATT a animé samedi un point de presse afin de confirmer sa position pour l'élection présidentielle de 2018. La rencontre animée par le président Jeamille Bittar a mobilisé certains militants et sympathisants de son parti.

Jeamille Bittar, président du MC-ATT a décidé de ne pas se porter candidat pour la présidentielle.

Cela, malgré la volonté et le soutien que les militants et sympathisants du parti ont témoigné à son égard.

« Je ne serai jamais comme ceux qui donnent le mauvais spectacle de notre démocratie. Pensez exclusivement à la grandeur du Mali et au bonheur des maliens c'est mon ambition, c'est l'idéal de notre parti. C'est pourquoi, j'ai décidé avec humilité de ne pas être candidat pour l'élection présidentielle du 29 juillet 2018 », a lancé le président du MC ATT.

Selon, Jeamille Bittar, les difficultés d'aujourd'hui ne sont pas insurmontables, « il faut juste dépasser les égos et privilégier le dialogue et la réconciliation de tous les maliens ».

En ce sens, il a fait savoir, qu'il s'est évertué pendant des mois durant à entreprendre les démarches de sensibilisation auprès de tous les acteurs politiques, les leaders religieux ainsi que les membres de la société civile.

L'objectif était de faire comprendre aux uns et aux autres que le Mali avait besoin de tous ses enfants sans exclusion aucune et qu'il était grand temps de sursoir aux ambitions personnelles pour faire face aux défis de l'heure qui ne se résumaient point à des questions de personne , mais surtout à un mal qui s'est installé pendant plusieurs décennies et que l'heure n'était point à des procès d'intention pour savoir qui est responsable ou qui ne l'est pas.

Pour le président du MC-ATT, le temps étant pressé, il faut y aller vite et bien avec toutes les synergies positives pour sauver le Mali.

« J'ai répondu à toutes les invitations et j'ai toujours été présent pour sensibiliser les uns et les autres pour faire comprendre que c'est ensemble qu'on doit réussir et cette réussite sera celle du Mali », a-t-il poursuivi.

Convaincu que le meilleur choix reste le Mali, selon le président Bittar, il ne devrait avoir pour les échéances à venir d'autre vainqueur que le Mali.

A l'en croire, le Mali vit des heures cruciales de son histoire et son destin repose sur l'effort de l'ensemble de ses filles et fils.

Ainsi, le parti MC-ATT prêt à soutenir et accompagner tous les candidats aux élections législatives et régionales étend clarifier dans les jours à venir sa position pour la présidentielle après consultation avec les différents Etats-majors des candidats.

Mali

Assurances LAFIA-SA - Issa Mamadou Maïga jette finalement l'éponge

Après l'échec des négociations sur sa démission annoncée début août… Plus »

Copyright © 2018 Les Echos. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.