Afrique de l'Est: La délégation érythréenne à Addis-Abeba pour entamer les négociations de paix

Photo: Aps
Une vue de la capitale éthiopienne Addis Abéba

Addis-Abeba — La délégation officielle érythréenne est arrivée mardi à Addis-Abeba pour engager des négociations de paix avec le gouvernement éthiopien afin de mettre un terme au conflit qui oppose les deux pays.

Conduite par le ministre érythréen des Affaires étrangères Osman Saleh et le conseiller spécial du président Issaias, Yemane Gebreab, cette délégation est arrivée à l'aéroport international d'Addis Abeba peu avant 14H00 (11H00 GMT) à bord d'un vol de la compagnie Emirates.

Elle a été accueillie par le Premier ministre Ahmed Abiy et des personnalités éthiopiennes du monde de la culture et du sport, comme le légendaire coureur éthiopien Haile Gebreselassie.

La visite de la délégation de responsables érythréens, considérée "historique", fait suite à l'annonce récente par le Premier éthiopien Abiy Ahmed de mettre fin au conflit qui ont opposé les deux pays.

Répondant à la main tendue du gouvernement éthiopien, le président érythréen Issaias Afeworki avait annoncé la semaine dernière l'envoi de cette délégation.

L'Ethiopie et l'Erythrée se sont livrés de 1998 à 2000 un conflit armé qui a fait quelque 80.000 morts, notamment en raison d'un désaccord sur leur frontière commune. En décembre 2000, un accord de paix avait été signé entre les deux parties à Alger.

En raison de nombreux différends ayant surgis entre les deux parties, l'application de cet accord n'avait pas été totalement concrétisée. Il y a deux ans à peine, en juin 2016, un conflit avait opposé les deux armées à la frontière.

Mais le nouveau Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed a amorcé début juin un profond changement de politique, en annonçant son intention d'appliquer pleinement l'accord de paix signé à Alger avec l'Erythrée et les conclusions de la commission internationale indépendante sur la démarcation de la frontière.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.