27 Juin 2018

Tchad: Plaidoiries tendues au procès de l'ex-gouverneur du Logone oriental

Le deuxième jour du procès des anciens responsables de la région du Logone oriental s'est déroulé ce mardi 26 juin à N'Djamena. Relevés de leurs fonctions début juin, ils sont poursuivis pour avoir fait tirer sur un avocat qui venait de récupérer ses clients poursuivis par la justice.

La défense de Adam Nouki Charfadine, ancien gouverneur du Logone oriental, a échoué à obtenir sa mise en liberté provisoire.

L'audience de ce mardi était consacrée à l'instruction et aux plaidoiries. Répondant aux questions de l'accusation, l'ancien gouverneur Adam Nouki Charfadine et les gendarmes en poste au moment des faits se contredisent dans leurs réponses.

Les uns indiquent ne pas avoir donné l'ordre de tirer sur l'avocat et ses clients, les autres prétendent le contraire. L'audience tourne très vite à l'empoignade entre les avocats des deux parties. Les noms d'oiseaux fusent.

L'avocat, maître Doumra Manassé, victime des tirs, se lâche contre ses collègues qui défendent le contraire. Le procureur s'irrite et quitte l'audience, qui est suspendue.

A la reprise, la demande de mise en liberté provisoire, introduite par les avocats de l'ancien gouverneur qui s'est fait porter pâle depuis le week-end, est rejetée.

En raison du temps perdu, la suite de l'audience est reportée à jeudi prochain. On aura droit encore aux plaidoiries, avant les réquisitions du procureur.

Tchad

Le pouvoir tchadien reporte les législatives, faute d'argent

Le gouvernement tchadien a annoncé le report des élections législatives au mois de mai 2019 alors… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.