27 Juin 2018

Soudan: Salva Kiir et Riek Machar signent un accord de paix à Khartoum

Photo: allafrica.com
Un accord de paix a été signé ce mercredi matin, le 27 juin, entre le président sud-soudanais Salva Kiir et son rival Riek Machar à Khartoum

Un accord de paix a été signé ce mercredi matin, le 27 juin, entre le président sud-soudanais Salva Kiir et son rival Riek Machar à Khartoum, où les hommes se rencontrent depuis lundi. Peu de détails encore ont filtré mais l'accord prévoirait la mise en place d'un cessez-le-feu dans les trois jours.

Selon le ministère des Affaires étrangères à Khartoum, l'accord prévoit un cessez-le-feu permanent qui devrait entrer en vigueur dans les prochaines 72 heures. Il prévoirait également la libération de prisonniers, et la formation d'un gouvernement provisoire dans quatre mois. Ce sont pour les moments les seules informations disponibles.

L'accord a été signé en personne par le président Salva Kiir et Riek Machar, le leader du principal mouvement d'opposition. Sous la pression internationale, les deux hommes se sont rencontrés la semaine dernière à Addis-Abeba. Et négocient depuis lundi à Khartoum.

Cet accord suscite un peu d'espoir, mais il faut néanmoins rester prudent. Cela n'est pas la première fois que les deux belligérants signent un cessez-le-feu. Le dernier, en décembre dernier, a volé en éclat quelques heures plus tard.

La différence c'est que, cette fois-ci, la communauté internationale a accentué la pression et menace notamment de sanctions des proches du président Salva Kiir et de son rival.

En savoir plus

Enfin le calumet de la paix ?

La guerre fratricide entre le président sud-soudanais, Salva Kiir et son rival, Riek Machar touche-t-elle… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.